Skip to main content

Rivière tranquille

Cheval alezan les pieds dans l'eau d'une rivière

Détails techniques

Logiciel(s) : Photoshop

Détail(s) :

  1. Croquis du cheval
  2. Peinture du fonds de l’eau
  3. Création d’un brush pour faire tous les pitits poissons mignon
  4. Peinture de l’eau en elle-même
  5. Peinture du cheval
  6. Ajout d’ombre sur l’eau (d’arbre et un oiseau)
  7. Ajout de reflet sur l’eau
  8. Correction colorimétrique

Explication(s) : Sodas (mon étalon ARPG pour ceux qui n’aurais pas lu l’article sur le début de la quête) s’est retrouvé à avoir soif. Et quand on a soif, bah on boit. Par chance, une rivière était tout proche de lui.
Au début, j’avais très envie de faire une vue de face comme si le spectateur se trouvait dans l’eau, mais j’ai trouvé ça assez banale et je voulais tenter autre chose. Du coup, vu de haut. C’est … heu ? Alors, j’aime bien l’ambiance de l’illustration, j’ai réussit à faire une anatomie assez correcte vue de haut et j’adore tous les petits poissons ! Mais la texture sur Sodas est lisse, manque de relief et les poissons sont trop semblable (bah vi, j’ai utilisé un brush et j’ai pas été repassé dessus pour les faire un peu différent). Du coup, ça me gâche mon plaisir à observer mon illustration. C’est dommage que ces détails gâche tout, je l’aime bien ma petite illustration.

C’était ton premier brush, nope ?

Bien vu ! Et je me suis éclatée dessus !

Pour ceux qui serait curieux, Adobe propose un guide dessus. On appelle ça une forme dans le jargon français, mais comme j’utilise le logiciel en anglais et que je suis principalement des artistes anglais … C’est pas le mot qui me vient à la bouche !
Ceci dit, je suis pas la seule, tout les gens avec qui je parle dessins et Photoshop utilise le mot brush (pinceau en anglais, d’ailleurs).

C’est un brush tout simple, avec des aléatoires de tailles, directions et couleurs qui m’a permit très rapidement de faire un peu varier les plaisirs. Par dessus j’ai fait un peu de biseautage pour mettre rapidement du relief et une ombre portée. Tada ! J’avais dit que j’avais fait ça rapidement.
Sur le coup, j’me sentais très forte d’avoir fait ça en dix minutes. Mais avec du recul, eurk. J’aurais dû prendre plus de temps dessus, ça aurait mieux rendu.

Enfin, j’me suis rattrapé lors d’une autre illustration !

En tout cas, si l’illustration vous tente pour chez vous, elle est en vente dans ma boutique.


Nuit étoilée

Un cheval, en sécurité dans une grotte sous le ciel étoilée, je trouve ça très apaisant.

Cheval alezan dun dans une grotte avec en fond la voie lactée

Détails techniques

Logiciel(s) : Photoshop

Détail(s) :

  1. Croquis plus ou moins rapide
  2. Dessin en détail du cheval
  3. Peinture du ciel (avec des brush pour les étoiles)
  4. Peinture de la grotte (pose de couleur pour faire la forme puis ajout d’ombre et de texture)
  5. Peinture du background, en partant de la forêt jusqu’aux buissons
  6. Correction colorimétrique
  7. Ajout des p’tits cerfs

Explication(s) : J’avais envie d’une illustration calme et j’ai eut un prompt de dessiner un de mes personnages dans une grotte. De là j’ai eut envie de faire des étoiles  » grosses comme ça  » et j’me suis laisser entrainer.

Les petits cerfs en fonds à peine visible (et je suis sûre que personne les voit si j’le dis pas) sont pour mon p’tit plaisir personnel. J’trouve ça chou.

Les n’étoiles qui brillent

J’aime bien me forcer à faire des paysages, c’est pas souvent, mais quand je le fais, ça roxxe du poney.
Enfin, p’tet pas, j’ai encore beaucoup à apprendre de notre grand maître Bob Ross, mais je suis de plus en plus contente de ce que je fais. Et rajouter un décor autour d’un personnage, ça met tellement dans l’ambiance.

Les décors ça a été ma bête noire pendant des années, je suis contente de ne plus être frustrée dès que je veux faire un décor. Rien à dire, découvrir Bob Ross a mit de la joie dans mon p’tit coeur. Si vous ne le connaissez pas et n’aimez pas faire de décor, j’vous le conseille : il est géniale et très motivant.

Et les étoiles ? Je voulais des étoiles. Tout simplement. Une nuit étoilée je trouve ça magnifique. Surtout avec ces brushs et un peu de violet. C’est très apaisant je trouve et ça rends superbe.

En tout cas, si l’illustration vous plait, elle est disponible à la vente sur ma boutique Etsy.


Début de la quête

 » Tu voyages depuis ce qui ressemble toujours. Tu t’arrêtes pour te reposer quand tu es soudainement réveillé par des bruits de chiens sauvages, ils ont l’air dangereux et nombreux. Qu’est-ce que tu fais ? « 

Je me cache, allant vers les buissons et après je cherche un refuge.

Cheval alezan dans la brume du matin

Détails techniques

Logiciel(s) : Photoshop

Détail(s) :

  1. Croquis pour trouver la position du cheval, je voulais un truc brumeux comme la forêt de Compiègne le matin (j’y ai passé pratiquement 12 ans, donc je l’ai bien en tête visuellement), donc peu de détail et pas de croquis pour les sous-bois
  2. Peinture du ciel (simple dégradé), puis des feuilles
  3. Réalisation des traits
  4. Mise en couleur par applat
  5. Quelques ombres ont été mise sur le cheval
  6. Réglage de colorimétrie et quelques détails
  7. Tadaa 😀 !

Explication(s) : J’avais en tête une vieille photo que j’avais faite d’un troupeau de cerf (1 cerf et 3 biches) croisé en forêt de Compiègne un matin en partant en cours. C’est une image assez magique que j’avais en tête (le souvenir était magique, pas les biches).
Du coup je voulais quelque chose d’assez désaturé, mais surtout, avec peu de détail.

Alors, ces chiens ?

Ils ne sont pas venus chercher mon cheval ! Sodas (le nom du cheval, donc) a donc pu continué tranquillement son quête dans l’île de Divine Isle. Bon, il se prendra plus tard un poisson dans la bouille, mais en dehors de ça, les animaux lui fichent relativement la paix.

Il s’agit d’un personnage pour un ARPG (art rôle play game).
Quand j’ai vu un ARPG avec des chevaux sauvages, j’ai sauté sur l’occasion de faire des décors plus souvent, rejouer avec des chevaux et avoir un brin d’inspiration.

Bien sûr, Sodas est alezan. J’ai un problème avec les alezans : ce sont mes préférés !

D’ailleurs, si vous aimez cette illustration, vous pouvez l’avoir chez vous grâce à ma boutique Etsy.

Vous, c’est quoi votre robe préféré ?


Carré crème

Il fait trop chaud pour un chocolat chaud, mais pourquoi pas pour une boule de glace à la crème anglaise ? (j’aimerais)

Détails techniques

Détail(s) :

  1. Réalisation du croquis sur carnet au crayon de papier ainsi que quelques recherches annexes (au départ je voulais le réaliser à l’aquarelle et y rajouter des tatouages sur un thème électrique)
  2. Scanne et passage sous photoshop
  3. Mise en couleurs du cheval le plus proprement possible
  4. Ajout des motifs carrés
  5. Ajout des ombres sur le cheval
  6. Ajout de détail pour bien séparer les différentes zones du cheval

Explication(s) : présentation de l’idée derrière

La crème anglaise, c’est bon

Il faisait chaud et mon esprit avait besoin de se rafraîchir. C’est comme ça que je suis partie sur un cheval crème et des couleurs bleues. Au début j’hésitais presque à faire un cheval couleur vanille sur fonds cyan. Finalement j’ai prit un bleu plus foncé, un peu par hasard, mais ça m’a plu.

Cela faisait quelques temps que je voulais tenter de faire du lineless (sans coutour et juste des gros aplats très minimaliste). Je pensais que ça serait plus simple …
Bon après, j’ai pas choisit une position facile pour le cheval non plus. Du coup, j’ai triché par rapport à ce que je voulais faire en rajoutant les ombres.

Ça rends bien quand même, mais c’est pas ça que j’avais en tête quoi. Donc j’suis un peu déçu du résultat finale. Il faudra que je me retente ça un jour, mais avec une position plus simple (ou potentiellement un portrait).

Et vous, vous faites quoi pour supporter moralement la chaleur ?
Si l’illustration vous plait, elle est disponible à la vente en tirage sur ma boutique Etsy.


Cartes d’anniversaire à l’aquarelle

Illustration à l'aquarelle par Scotis

Détails techniques

Matériel(s) : Crayon, encre de chine, aquarelle et pour certains, stylo gel-pen à paillettes

Détail(s) :

  1. Des premiers croquis et recherches de couleurs ont été validé par les clients
  2. Je réalise le brouillon final
  3. Passage à l’encre pour validation du client
  4. Je scanne et fait un double sur papier adapté à l’aquarelle
  5. Mise en couleurs entièrement à l’aquarelle (souvent avec juste des aplats)
  6. Je scanne le rendu (au cas où je me plante après :D)
  7. Je rajoute des détails (ombres ou paillettes)
  8. Quand le client est satisfait, j’imprime sur le papier final, façonne la carte et hop, direction la boite aux lettres !
Etape pas à pas d'une illustration à l'aquarelle par Scotis
De droite à gauche : le croquis présenté au client, le lineart, puis la réalisation finale

Explication(s) : Ma petite-sœur fut ma première commande ! *petite larmichette de bonheur*

Elle voulait une carte d’anniversaire pour son chéri et m’a donc passé une commande assez libre : une représentation d’elle en loutre et de lui en renard. Je me suis donc éclatée lors de la phase de recherche, vu que le sujet m’inspirer. On a finalement opté pour ce qui sera le dessin final, une loutre présentant fièrement un cœur à un renard.
Ma sœur voulait par contre que ça soit à l’aquarelle. Aie, j’en avais pas fait depuis facile six ans. Et encore, à l’époque j’avais rien expérimenté.

Donc on sort l’aquarelle qui traîne au fin fonds du placard et on essaye.
C’était des commandes clients, donc j’ai pas trop fait la fofolle et scanné à quasiment chaque étape pour ne pas tout perdre d’un coup si j’me plantais. En fait, ça a été, vu que j’ai fait quasiment que des aplats.

Suite à l’envoi, j’ai eut d’autres commandes pour des cartes d’anniversaire et j’ai pu expérimenter pour les formats finaux.

Au passage, j’ai pris le temps de tenter les dégradés et quelques effets basiques. J’ai encore tellement à apprendre, mais ce p’tit détour forcé par l’aquarelle m’a fait me dire que de temps à autre, c’est super fun à faire et vraiment, même avec les meilleurs brushs du monde le rendu sera jamais le même.

Femme wonder-woman à l'aquarelle par Scotis

Alors, l’aquarelle ?

Avec tout ça, j’aurais appris à faire plusieurs couches d’une couleur, à faire des mélanges de pigments et des dégradés, bref, tenté plein de trucs que j’osais pas tenter étant plus jeune. Le temps de séchage me fait un peu stresser, mais doucement on s’habitue et on prend goût à tout ça.

Surtout que les clients sont ravis, je m’amuse bien à tenter des trucs et les destinataires finaux des cartes aiment vraiment. Que demande le peuple ?
PLUS DE PIGMENTS !

Oui, du coup à force de faire 40 fois certains mélange de pigment dans certains projets persos, j’ai commandé une autre boite avec d’autres couleurs. À moi le fun !

Si vous voulez me passer une commande, vous pouvez avoir plus d’informations sur ma page de commande  ou me contacter directement par mail pour que l’on voit votre projet ensemble.

Renard et loutre à l'aquarelle


Lineart / coloriage cheval

Lineart de chevaux gaïa's steeds par Scotis
Lineart réservé pour la race, si vous ne faites pas partie du groupe, merci de ne pas l’utiliser :3

Détails techniques

Logiciel(s) : Photoshop

Explication(s) : Cela fait des années maintenant que je suis dans la communauté HARPG pour son côté adoptable à l’ancienne qu’on ne retrouve plus vraiment ailleurs. Du coup, les poneys très colorés, c’est mon dada (pun intended). Du coup, quand Qavvikk m’a dit  » hey, je lance ma race  » (visible ici d’ailleurs). J’ai sautée dedans !
Et quoi de mieux pour aider un groupe naissant que d’aider ceux qui ne savent pas dessiner en créant un lineart à la disposition du groupe ? C’est donc ce que j’ai fait.

Il y a donc une version neutre, une version jument, une version étalon et une version poulain.
De quoi commencer tranquillement à élever dans le groupe sans avoir besoin de dessiner, juste de colorier !

Lineart chevaux gaïa"s steeds par Scotis
Lineart pour une amie, Encarta

Les chevaux colorés vaincrons

Du coup, après ça j’ai réussis à embarquer une seconde amie avec moi héhé.

Et du coup, sous sa demande je lui ai fait un lineart rien que pour elle. C’est toujours rigolo de voir les différents lineart d’une race HARPG, chacun a sa vision de la chose. Moi je voyais clairement une licorne, Encarta voyait plutôt les chevaux de Disney. Alors qu’on élève toutes les deux les mêmes chevaux (et qu’on passe notre temps à nous échanger nos reproducteurs ou poulains).