Skip to main content

Comment j’envoie mes commandes

Envie de savoir comment j’envoie les commandes que je reçois ?
Une petite visite dans mon atelier et dans cet article est de rigueur alors !

Contenu et emballage d'une commande de chez Scotis (Charlotte Leclère)

Emballage du tirage ou de l’original

Dès que je reçois la validation de la commande (ou que j’ai fini de la réaliser, tout dépend s’il s’agit d’un tirage ou d’une commande personnalisés), j’emballe votre illustration dans du papier cadeau. Cela a comme effet premier de la protéger de l’humidité pendant les transports, mais aussi de possible frottement ou légers soucis de transport. Comme second essai : c’est plus rigolo ! Même si vous savez déjà ce que vous avez acheté, déballer un cadeau c’est toujours chouette !

Et comme je suis incorrigible avec mes paillettes partout, le washi-tape qui ferme le papier-cadeau est à paillettes (mais rassurez-vous, elles tiennent bien et ne risque pas de finir partout chez vous).

Contenu de l’enveloppe

Une fois les illustrations correctement emballées, je rajoute des p’tits cadeaux !

Tout dépend de la taille de la commande en général, mais cela varie aussi selon comment je vous connais.
Au minimum, vous aurez une carte réalisée fait-main avec un petit message et un petit dessin rien que pour vous !

En plus, je peux glisser dans l’enveloppe un tirage supplémentaire, un petit original ou une surprise dans ce genre pour vous remercier de votre confiance.

Le tout est glissé dans une enveloppe A4 cartonné (ça évite d’être plié ou trop malmené pendant les transports).

 Enveloppe d'une commande de chez Scotis (Charlotte Leclère)

Direction la Poste !

Votre commande sera envoyée en envoie avec suivit.
C’est-à-dire qu’au moment où elle arrive au centre de tri jusqu’à chez vous, vous pourrez suivre son petit trajet. Je vous envoie le numéro de suivi dès que je suis rentrée chez moi.

Votre commande mettra environ deux jours à arriver chez vous.

Si jamais La Poste a un souci quelconque en cours de cheminement qui met à mal l’illustration, je me tiens à votre disposition pour trouver un arrangement qui nous ira à tous les deux.
Bien sûr, s’ils malmènent un original, j’aurai du mal à en faire une exacte copie … Mais dans le cas de tirage, je peux sans doute réexpédier. Je gère ça au cas par cas, donc au moindre souci, prenez une photo des dégâts et venez par mail m’en parler.

Et si avec tout ça vous avez envie de m’acheter une illustration, vous pourrez trouver mes tirages et originaux à la vente sur ma boutique Etsy ou venir me passer commande.


Scrap du mois de mars

Coucou tout le monde !

Mon stage c’est fini.
Ça fait bizarre d’être de nouveau à la maison. Mais l’expérience a été hyper enrichissante et re-motivante. Je repars à fond les ballons !

J’ai mis un peu de temps à rattraper les papiers en retard et maintenant, j’ai trop de projets clients pour me poser un peu sur mes projets personnels. Autant dire que c’est hyper génial ! J’ai pas envie d’avoir du temps pour moi, du coup ! Bon, un peu quand même, les pauses-thés c’est toujours cool. J’espère pouvoir vous montrer tout ça dans le futur, ça serait chouette.

Du coup, j’ai fait quoi ce mois-ci ?

Rappel : Scrap signifie bout, morceau, mais aussi reste. Scrap paper est un papier de brouillon. J’utilise ce terme pour englober tous mes essais et trucs pas finis. Les scraps du mois ont pour vocation de montrer les morceaux de réalisations pas finis. Parce qu’on ne progresse pas en ne faisant que des choses super léchées.

Dessin, croquis et gribouillage du mois de mars

Cheval alezan en aquarelle avec des paillettes par Scotis
Ce mois-ci j’ai découvert l’aquarelle ! Bon, pas découvert-découvert, mais redécouvert après une pause de 3 ans.

(suite…)


Je ne sais pas quoi dessiner : je fais quoi ?

Dessin de Scotis et Kainou
Un dessin en commun entre mon conjoint et moi, un jour où je savais pas quoi dessiner et que j’ai donc décidé d’encrer et colorer un de ses dessins à lui

Peut-être que vous aussi vous essayez de vous installer une routine pour dessiner chaque jour un peu. Ou peut-être que vous voulez juste dessiner un peu plus que d’habitude. Et on sait tous qu’on galère tous.

Pourquoi ?

Parce qu’on va pas super bien. On a pas le moral. On manque d’inspiration. On a peur de mal faire. On se sent nul.

On a tous une raison.
Et quoi que vous vous disiez, votre raison est bonne. Elle n’est pas futile, vous ne devez pas vous sentir fautif ou laisser votre anxiété vous gagner. Demandez-vous pourquoi vous voulez dessiner. Est-ce que cette raison vaux le coup de s’en rendre malade ? Sans doute pas.

Comment alors ?

On a tous nos petites habitudes secrètes, nos motivations. Le tout est de rester ouvert, tester de nouvelles choses et s’écouter.

Vous avez mal au poignet ? Il existe des gants spécialisés (appelé gant artiste, gant à deux doigts, gant à tablette ou juste orthèse ou attelle) pour le dessin qui peut-être peuvent vous aider. Pensez à bien vous étirer les poignets, doigts, mains et bras (voir le dos) et à ne pas forcer.

Même si ce n’est pas à proprement parlé un problème de motivations, notre santé c’est ce qui nous donne la pêche, il est donc important d’en prendre soin.

Youtube

Oui, Youtube n’est pas qu’un site de procrastination.

Quand je manque de motivation, je vais y découvrir de la musique (étrangement Jamendo me propose moins ce que j’aime). Généralement avoir de la musique nouvelle ça me motive. Parfois je mets des musiques que je connais déjà et pareillement, ça me donne envie de gribouiller.

Parfois, je regarde des timelapses, speed-painting ou des tutos (même de techniques que je ne compte pas tester, tel que les craies à huile).
Voir des gens dessiner ou réaliser des illustrations ça me donne envie.
Inutile de me comparer à eux, j’ai clairement pas le même niveau. L’idée est juste de me lancer à faire quelque chose.

Les prompts

Parfois, il me manque juste l’étincelle pour embraser l’idée. Alors j’ai toujours dans un coin de mon PC des listes de prompts (aussi appelé liste d’inspiration) de truc à dessiner.
Draw the squad
Inktober prompt
Prompt
Oc prompt
C’est milles idées de choses que je pourrais probablement dessiné, mais il y en a bien une qui va m’inspirer. Il me suffit de tapper ça sur google, pinterest ou tumblr et je trouverais un truc.

Les références

D’autres fois, j’ai pas envie d’imaginer ou de me servir concrètement de mon cerveau.

Alors j’ai un dossier sur mon bureau plein de photos ou dessins qui m’ont inspiré à un moment X ou Y et que je recopie donc méthodiquement. Dans ce dossier j’ai des chevaux, des rats, mes animaux préférés, des humains parce que je sais que je galère à en dessiner, mais aussi des voitures, des motifs, des animaux moins communs et plein de choses diverses et variés. Un vrai bric à brac ! Mais dans ce dossier il y a bien un truc qui va m’accrocher l’oeil.

Parfois je recopie une image et je la détourne.
Le panda que j’ai dessiné était de dos ? Et si je l’imaginer dans la même position, mais vue de face ? Je n’ai pas toujours envie de partir comme ça, mais c’est un bon exercice qu’il est bon de faire quelque fois.

Test de Scotis
Moi qui sait pas quoi dessiné et donc teste des brushs.

Doodle thingy

Quand je ne suis pas chez moi, loin de mon PC ou juste que je n’ai pas envie de choisir, je fais un rond.

Oui, c’est peu, mais c’est un début.

Sois je m’arrête là et j’ai fait mon dessin de la journée. Même si c’est peu, ça m’aidera à avoir le cerveau en paix.
Sois je le met en volume. Au feutre, au crayon, au bic, en hachures, toutes les techniques sont bonne.
Sois je pars sur une tête d’animal.

Le tout est de pouvoir me dire  » oui, j’ai dessiné aujourd’hui. C’était pas une oeuvre d’art, mais je l’ai fait.  »
Je dessine pour mon propre plaisir. Mon but est de me faire plaisir et même si j’aimerais produire une oeuvre finie chaque jour, je sais que je n’en suis pas capable alors je ne veux pas me dégoutter.

 Les sites ou applications utiles

Parfois j’ai pas du tout envie de me servir de mon cerveau. Voilà donc quelques liens qui m’aide toujours :

Et vous ?

Une super botte secrète ? Une astuce pour battre la peur de la page blanche ou vous aider ? 


Scraps du mois de février

Hey les gens !

Février a été court. Très court.

Déjà, parce qu’il fait pas 30 jours. Mais aussi parce que j’ai commencé un stage pendant. Et bosser la journée laisse pas forcément trop de temps le soir/le matin.
Ceci dit, je suis dans une entreprise top, dans un cadre top avec un projet toppissime sur lequel j’adore travailler ! Donc si j’ai pas beaucoup dessiné, niveau créativité j’y vais à fonds et ça fait du bien de changer plus ou moins de domaine.
Pour les curieux, j’aide à mettre en place une offre 3D qui (on l’espère) virera en fablab.

Rappel : Scrap signifie bout, morceau, mais aussi reste. Scrap paper est un papier de brouillon. J’utilise ce terme pour englober tous mes essais et trucs pas finis. Les scraps du mois ont pour vocation de montrer les morceaux de réalisations pas finis. Parce qu’on ne progresse pas en ne faisant que des choses super léchés.

Dessin, croquis et gribouillage du mois de février

Cheval gris avec cinq orbes de lumières
Plusieurs éclairage et chacune avec une couleur différente ? J’ai tenté :3

(suite…)


Scraps du mois de janvier

Coucou les petits gens !

Le premier mois de 2017 est passé. Les premiers pas vers les gros buts ont été débuté. Je suis globalement contente de ce que j’ai fait pour ce mois de janvier. Mes objectifs avancent tranquillement, je continue d’apprendre et de tester. J’avance quoi !

C’est très bon pour le moral de se sentir productive et il y a eut pas mal de ménage de printemps dans ma vie (que ce soit dans l’appartement ou sur le PC. Plus qu’à continuer comme ça pour février !

Rappel : Scrap signifie bout, morceau, mais aussi reste. Scrap paper est un papier de brouillon. J’utilise ce terme pour englober tous mes essais et trucs pas finis. Les scraps du mois ont pour vocation de montrer les morceaux de réalisations pas finis. Parce qu’on ne progresse pas en ne faisant que des choses super léchés.

Dessin, croquis et gribouillage du mois de janvier

Cheval alezan couché sur le dos en lisant un livre dans son arbre-maison
Anoukiss dans sa maison (redite d’un ancien dessin)

(suite…)


Mon expérience des 24h de la BD

Les 24h de la BD (voir site) est un événement annuelle qui consiste à faire 24 pages de BD (couverture et quatrième de couverture incluse) en 24h. Le tout avec un thème imposé.
Autant dire que c’est très sportif et que ça demande un peu d’organisation !

On peut s’inscrire à l’avance sur le site. Ou comme moi faire ça dans son coin avec une amie.

 

Alors, cette première fois ?

Elle m’a tuée.

J’avais prévu de passer les 24h sur Discord avec la soeur de mon chéri qui a de l’expérience dans la BD de son côté. Le tout avec un p’tit programme et un rendez-vous à la banque (quoi ? j’rajoute du challenge !) Je me suis décidée le jour J, 4h avant, un truc comme ça. J’étais donc super préparée mentalement et physiquement.

Il faut rajouter à ça que je n’ai jamais réussit à finir une seule planche de comic. J’avais donc l’expérience derrière moi. Mais ça faisait quelques temps que j’avais envie de le tenter et comme j’avais Tori, j’me suis dit, pourquoi pas ?

L’idée était pas forcément de finir le challenge avec brio (même si ça aurait été cool), mais plutôt de voir ce que je pouvais faire en 24 en terme de narration.

Comment tu t’es organisée ?

J’ai planifié mes repas en des trucs simples à faire et je me suis fait un p’tit emploi du temps :

15h Ecriture du plot rapide
16h Brouillon des 22 pages en bonhomme bâton
18h Brouillon des couvertures
19h Sketch plus ou moins propre
21h Début Lineart et nom-nom
22h Départ au dodo
06h Réveil
07h Lineart
09h Couleur
11h RDV à la banque
12h Background et ambiance
13h Corrections
14h Temps en rab

En sois, j’étais organisée ! Mais trop ambitieuse. Et en fait, mal organisée.

La première heure, je me suis rendue compte d’une erreur presque fatale : comment tu script une histoire si tu n’as aucun personnage ? Je suis rapidement partie sur une fan-fiction de Miraculous Ladybug et de l’arrivée d’un nouveau kwami.
Le thème était : l’histoire doit mettre en scène un super héros farceur ou une super héroïne farceuse.

Vers 19, j’avais fini le charadesign du personnage, écrit le plot des 22pages et découpés ça par page et fait le croquis des 10 premières pages. J’avais aussi une magnifique ampoule au doigt, moi qui suis habituée à dessiner par période de 2h maximum.

Le lendemain, j’étais crevée, j’avais mal à la main et la motivation un peu dans les talons.

Au final, j’ai fini la BD avec 12 pages (13 si on compte la première de couvertures), le tout uniquement en sketch. Mais pour une première expérience, j’étais déjà contente de moi.

Tu le referas ?

Je pense que oui !

Mais j’aurais apprit de mes erreurs, mon planning ressemblera plutôt à quelques chose comme ça je pense :

15h Première esquisse de l’idée
16h Ecriture du plot
17h Commençage de brouillon des pages en bonhommes bâtons
19h Pause nom-nom
20h Continuation du brouillon des 22 pages
22h Coucouche panier
06h Réveil et relecture rapide du plot et brouillons
07h Continuations du brouillon
08h Nettoyage du brouillon un minimum
10h Mise en couleurs
13h Réglage de l’ambiance et des derniers détails

Et je pense que je partirais sur un style graphique plus brouillon. Rien que ça et je pense que j’irais plus loin. Mon but sera d’avoir les 22 pages de faites en sketch au moins.

Et vous ce genre de challenge, vous en avez tenté ?