Skip to main content

Scotis.fr

Ancien design de Scotis.fr

Seconde version du site, quand il n’était encore que ça, un site regroupant divers lien.

Après avoir passé un an environ à tourner autour de mes loisirs, il avait besoin d’une petite refonte pour être plus pro. Pour ça, un design qui me ressemble (même si pas encore de charte graphique n’est en place) et la première apparition de mon logo !
Au niveau du code, il est déjà plus réfléchis, j’utilise plus les possibilités du CSS et du PHP, même si c’est encore très basique et peuplé de trucs trèèès louches. Mais ce n’est plus un ramassis de code trouver à droite et à gauche, donc en ça, c’est top. J’ai toujours super honte de mes codes, mais au moins ce coup-ci, ils sont potables et surtout quasiment 100% moi (même si j’ai parfois demander l’aide de mon conjoint, ne serais-ce que pour savoir comment construire mes morceaux de codes).

C’est là que j’ai pu voir combien j’avais progresser en deux ans de temps au niveau du CSS et des bases du web. C’est rigolo de voir la différence.


Ecurie du carillon

Web-design de l'écurie du carillon (écurie Sims 3)
Web-design de l’Ecurie du carillon

Détails techniques

Logiciel(s) : Notepad ++ pour le site en lui-même ; Photoshop pour les retouches de screenshots et images
Jeux : Sims 3
Explication(s) : Mon petit élevage de Traits des plaines sous Sims avait son petit blog Skyrock. Il était bien visité, bien apprécié. A force de rajouter des informations à droite à gauche, je m’y suis sentie à l’étroit.
Bien que l’histoire et mes photos soient restés sur Skyrock, j’ai crée un petit site à côté pour rassembler mes fiches de chevaux, le récapitulatif de la race, rassembler mes téléchargements et toutes autres informations utiles.

L’Ecurie du carillon indépendantes

Maintenant, quasiment tous les élevages de chevaux Sims ont leur propre petit site en plus de leur blog. Cela fait partie des habitudes.
D’un côté le blog avec l’histoire principale. De l’autre le site pour regrouper toutes les informations utiles.

Ayant inventé de toute pièce une race, j’ai trouvé l’intérêt d’avoir un site plus qu’utile.

J’élève une race inventé parce que je trouve ça intéressant de bosser la morphologie et la génétique équine et que dans le cadre d’une race déjà existante, on est vite limité. Et puis, c’est les Sims, je peux me permettre de faire qu’est-ce que je veux, hein ? Oui. C’était une question rhétorique :p.
Si je joue aux Sims c’est pour me détendre, alors c’est ce que je fais.

Le site n’existe plus, car même si j’élève encore des chevaux Sims pour mon plaisir, je ne tiens plus à réfléchir à une histoire, alimenter un blog ou tout simplement mettre à jour un site. Je me contente de jouer de temps à autre, prendre des screenshots et les poster sur la page facebook dédié à mes élevages. J’en ai également profiter pour élever d’autres races telles que l’Irish cob, le Shire et le Selle-français.

A l’époque, j’étais la seule à avoir inventé ma race, maintenant tout le monde le fait et je suis heureuse d’avoir lancé le phénomène. Même si à la base il vient de HARPG sur DeviantArt.

Et vous, vous avez une écurie virtuelle (que ce soit Sims, HARPG ou avec des figurines) ?


Pocket Frogs

Magasine Pocket Frogs par Scotis

Détails techniques

Logiciel(s) : Mise en page sous Indesign ; image retouchée sur Photoshop, prises sur internet ou screenshots prit sur mon androïd
Jeux : Pocket Frogs (studio NimbleBit)

Détail(s) : Après avoir longuement joué au jeu, j’ai collecté à droite à gauche des screenshots de joueurs ou de moi-même. J’ai rédigé l’article pour le site d’un ami. Une fois que j’ai jugé avoir mon contenu, j’ai mit le tout dans une double page sur Indesign et j’ai commencé à faire une mise en page simple, reprenant les couleurs du site.

Explication(s) : A la base, il s’agit d’un article pour le site d’un ami. J’adore ce jeu et je voulais le présenter.
Puis quelques temps plus tard, j’ai trouvé intéressant de tenter d’en faire une mise en page. Le résultat est très banal, mais je voulais à tout prit respecter la charte graphique du site d’origine de l’article. Il n’existe plus, je ne pourrais donc pas vous le présenter, malheureusement. C’était la première fois que je rédigeais quelque chose pour un gros site, je suis donc assez contente du contenu de l’article, en plus d’avoir été ravie d’en avoir parler à d’autres gens que mon conjoins et mon amie qui y jouait avec moi.

Et après Pocket Frogs ?

Bien qu’il n’existe plus pour Android, c’est un jeu sur lequel j’aurais passé beaucoup d’heure et que j’ai adoré.
Collectionner des grenouilles mignonnes et dessiner ont été les deux activités qui ont le plus monopoliser mon téléphone. Et quand l’application n’a plus existé pour Android, je suis partie élever des chevaux avec Kairosoft (et jouer aux jeux du studios, de manière générale).

Je n’ai pas fait beaucoup de mise en page de magasine, bien que le sujet m’intéresse grandement et parfois je me dis que cette double-page est super triste. Il faudrait que je prenne plus de temps pour me faire plaisir.


La plaine d’Eawy

Web-design jeu d'adoptable

Détails techniques

Détail(s) :
Bannière et élément graphique réalisé sous Photoshop, site web réalisé en PHP et CSS.

Explication(s) : Cela faisait un bout de temps que je voulais faire un site d’adoptable « à l’ancienne ». J’ai grandit avec Chicken Smoothie et Dragon Cave, entre autre et de moins en moins de site étant des sites où on adopte et c’est tout. Maintenant il faut nourrir pour faire évoluer, voir brosser, entrainer, bref faire plein de chose et on ne peux pas copier l’animal sur son site personnel.
C’est une forme d’interactivité qu’on n’a plus.

Kainou n’avait pas de projet à ce moment et un jour m’a dit « hey, on le fait ? »
Du coup, on l’a fait. Bon on l’a jamais fini, mais c’était notre premier projet commun et c’était riche d’enseignement. C’était aussi mon premier projet personnelle sur lequel je n’étais pas seule. Et ça change tout !