Skip to main content

Pris dans tes yeux

En approchant de la forêt, quelque chose émerge des buissons. Ce n’est que l’un des étalons célibataires du coin, Winston. Il semble plutôt agité, Sodas devra choisir son prochain mouvement très précautionneusement.

Détails techniques

Logiciel(s) : Photoshop
Taille du document : Format A5 21×14,8cm (format 2480x1748px), 300dpi
Temps :
 1h30
Inspiration(s) musicale(s) : Gorillaz

Détail(s) et inspiration(s) :

Sodas continue tranquillement son bout de chemin sur Divine Isle RPG … J’expliquais il y a quelque temps le principe du jeu, par ailleurs.
Pour rappel, son dernier mouvement a été de choisir la direction de son aventure (oui, on est donc pas allé bien loin).

1. Ma technique de peinture de fonds peut se résumer en  » que ferait Bob Ross à ma place ? « . Clairement, j’ai pas grande idée de ce que je fais : je dessine des troncs, mets des buissons, mets d’autres buissons et paf, ça fait un fond.
Avec de la pluie, parce que je voulais une continuation de l’illustration de Sodas précédente.

2. Enfin, au moins maintenant j’ai plus peur du tout de tenter un décor et ça, c’est cool ! Merci Bob Ross !
J’ai donc, commencé à peindre mes personnages. J’utilise un mélange de valeur dans les tons bleus (et pas gris comme j’hésite pas à faire parfois). On peut voir ma palette à côté de Sodas (le cheval alezan).

3. À contre-cœur, j’ai retiré la pluie parce que ça rendait pas comme je voulais … Mais j’ai fini de peindre mes deux chevaux et ai revu le décor un peu. Ce qui donne un dessin fini très rapidement, comme je le voulais !

Mais tes fonds, tu fais comment en fait ?

En résumé ? Pour le moment, je commence par un dégradé pour le ciel.

Par-dessus ça, je peins généralement une forêt ou des arbres et à partir de là … plus d’arbres, des buissons, parfois une rivière ?
Je tente de construire un environnement cohérent et sympa à l’œil. Pour le moment c’est beaucoup de forêts quoi … J’suis pas encore à l’aise dans ce que je fais, même si ça vient et c’est déjà carrément mieux qu’il y a quelque temps. J’veux dire, ça se voit pas, mais je tente des perspectives et des effets !

Bref, j’ai encore plein de Bob Ross à regarder (oui, deux ans après j’apprends encore plein de choses en le regardant faire, disons que mon regard change au fur et à mesure du temps).


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.