Skip to main content
Illustration numérique de Scotis représentant un cheval nageant dans un lac avec des poissons, au centre d'un cercle de pierre taillée

Émissaire de la quiétude

Tout va bien. Je ne veux plus me débattre inutilement contre moi-même maintenant, je finis toujours par gagner. Ce n’est plus amusant. Je n’ai plus qu’à profiter de ce chemin que je me suis préparé et nager dans ma propre plénitude.
Personne ne peut m’entendre hurler intérieurement. Je suis sourde au silence.

Illustration numérique de Scotis représentant un cheval nageant dans un lac avec des poissons, au centre d'un cercle de pierre taillée

Détails techniques

Logiciel(s) : Photoshop
Taille du document : Format 29,7 x 21 cm (5846 x 4134 px), 500dpi
Temps :
4h45
Inspiration(s) musicale(s) : Van Canto – Spelled in waters

Détail(s) et inspiration(s) :

Je me baladais dans Zelda BOTW quand j’ai voulu capturer un peu ce que ce jeu m’inspirait : la solitude bienveillante de se balader au petit matin près d’un, nageant au milieu des ruines avec un banc de poissons nous frôlant.

1. De cette idée, j’ai posé mon morceau de lac, avec ses rives douces et pleines d’herbe. Pour ruine, j’ai choisi un cercle de pierre, parce que c’est ça qui me parle le plus. Et au milieu de ce cercle, Alekiss (la jument alezane, qui est mon OCs), pour changer.

2. Je me suis un peu cherchée sur ce croquis niveau couleur. Je ne voulais pas tirer sur le jaune du matin, mais je ne voulais pas non plus de quelque choses de chaud.
Je me suis donc posée quelques temps sur ce mélange de teintes bleu et violet.

3. Est venue ma phase préférée : peindre l’eau. J’adore pouvoir jouer avec différents layers d’opacité et de teintes de bleus, créent des nuances et des vaguelettes.
C’est toujours un truc qui me détend.

4. J’ai rajouté un motif de spirale sur mes piliers, symbolisant le renouveau, pour aller de concert avec le cercle et l’eau. Le tout cherche à symboliser le cercle de la vie (CE CYCLE ETERNEEEEEL ~  *chante en swahili*).

5. J’ai pas pu m’en empêcher.
En cours de route j’me suis décidée à peindre des poissons. Ça me traînait dans la tête.

6. Après avoir passé plus de deux heures rien que sur l’eau, je suis passée aux rivages en créant de l’herbe à l’aide de plusieurs brushs et teintes de vert.
J’ai aussi créé de la texture sur les bords en terre à l’aide d’un brush qui est censé être texturé comme du sable.

7. J’ai ensuite peint Alekiss et je lui ai fait des crins.
Je profite de ce zoom pour montrer que j’ai baissé l’opacité des calques sur toutes les zones d’élément (cheval ou roche) dans l’eau pour laisser reparaître l’eau que j’ai peinte, ça aide à immerger les sujets dans le décor.

Illustration numérique de Scotis représentant un cheval nageant dans un lac avec des poissons, au centre d'un cercle de pierre taillée

8. Après avoir fini de peindre, j’ai passé quelques longues minutes à régler la colorimétrie. Les teintes bleu-violet étaient bien sympas, mais je voulais quelque chose de plus frais.
Ce que j’ai obtenu en utilisant une courbe de colorimétrie allant du bleu fer à un jaune froid en passant par du rose-violet.
J’ai fait un tutoriel qui explique comment je règle la colorimétrie de mes dessins, si jamais.

Alekiss se balade

Ce n’est pas à proprement parlé une série d’illustration, mais ces derniers temps comme j’apprends à faire différent décor et surtout, je me force à faire de la perspective, ma jument Alekiss se retrouve au milieu de plein de décors divers et variés, se baladant autant dans ma tête que dans des paysages.

J’aime beaucoup l’architecture et les paysages, j’aime aussi beaucoup les chevaux. Avant je dessinais des poneys et construisais sur Minecraft et Sims. J’ai désormais enfin passé ma peur des décors pour enfin pouvoir dessiner les décors qui me traine dans la tête. C’est pas parfait, mais je suis en paix d’avoir enfin l’opportunité de mélanger mes passions. C’était logique en fait, j’aurais dû faire ça depuis longtemps, j’y avais juste pas pensé. Maintenant que j’le fais, j’me sens étrangement bien, à l’aise dans ce que je fais.

Vous pouvez vous attendre à plein d’autres types de décors, parce si Alekiss se balade, moi j’explore mes goûts et capacités.

Pas encore de poney sur vos murs ? C’est ce qui manque à votre intérieur !

Emportez votre poney en t-shirt, en mug, en sticker ou en coussin !


2 thoughts to “Émissaire de la quiétude”

    1. Merci beaucoup !
      J’ai appris en voyant les autres faire, j’me dis que ça en aidera p’tet certain-e-s. En plus que ça soit fun à rédiger pour moi, j’apprends en revoyant mes procédés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.