Skip to main content

Visite d’atelier / Art studio tour

Coucou les gens !

Ça faisait quelque temps que je me demandais si ça valait le coup de faire cet article … J’en avais très envie, mais en même temps, j’suis une artiste numérique avant tout, donc en dehors de mon écran et ma tablette, j’ai pas tellement de matériel …

Et puis, pour rire en octobre 2018 j’ai fait un livetweet de rangement de bureau. (oui, l’idée me faisait rire)
C’était pour m’auto-motiver et j’me suis dit que peut-être ça en intéressera quelques-uns.

Je n’ai pas pris de photos de ma bibliothèque où je stocke mes papiers et les 3/4 de mon matériel, mais depuis j’ai déménagé ailleurs dans l’appartement, pour un plus grand bureau.
C’est donc un article tout à fait nostalgique et je pense que je referais vite un article pour vous présenter mon nouveau lieu de travail.

Là où je bosse

J’appelle ça mon bureau … mais en fait, c’est notre salon.
Le meuble en lui-même fait 3m de long et je le partage avec mon conjoint. Je bosse dans le salon, qui est en fait plus un atelier entre les imprimantes (3D ou non), les outils qu’on a partout et les divers projets en cours. On a bien un canapé, mais on s’en sert que quand il y a des invités ou presque.

Entre les chats et ce détail, je bosse rarement seule et travaillant de chez moi, ça fait du bien.

Je continue d’appeler le morceau de salon où j’ai mon morceau de bureau et ma bibliothèque mon bureau, par extension, il s’agit de mon atelier où je peints/dessine, en plus de réaliser toutes les autres tâches qu’une autoentreprise demande joyeusement (on kiffe toustes faire notre paperasse ou notre compta).

Mon bureau

Voilà donc une vue d’ensemble de mon bureau.
On aperçoit à droite ma bibliothèque où je stocke mes pinceaux, vernis, outils de précisions, tubes de peinture, feutres, crayons, pantins, papiers, emballage pour l’envoi et un peu tout ce dont j’me sers pas toutes les heures quoi.

Déjà, on note que j’ai deux écrans.
L’un me sert principalement à garder sous les yeux Trello, ma musique (j’utilise Google Play et Youtube, principalement), mes pomodoros et souvent, Discord (j’aime papoter pendant mes pauses).
L’autre me sert pour tout le reste (bosser, dessiner, jouer, bref, tout quoi).

Portant mes écrans est une tablette réalisée par mon conjoint où j’entasse plein de choses diverses et variées, dont je me sers pour gérer mes crises d’angoisses et/ou me rappeler les gens que j’aime.

Entre autre gadget j’y ai : mon gant de tablette graphique (qui m’évite de coller à ma tablette quand il fait chaud), ma p’tite règle, un porte-bijou en forme de souris, un koala portant un drapeau australien avec une broche de koala planté (pour celleux qui ne le savent pas, j’ai de la famille australienne et ce koala a été rapporté d’Australie par mon grand-père, ça a donc plein de valeur sentimentale pour moi), des poneys en cristal (ou une matière ressemblante), ma collection de fidget cubes (j’les pose là dès que j’les retrouve, j’les perds dans mes pantalons/manteaux de façon régulière), un Cobra MIII (imprimé en 3D à la maison, posé sur un photophore, ça vient du jeu Elite Dangerous), un D20, une rose en fer réalisé par mon chéri, un slinki multicolore avec dedans un poisson rouge bleu qui brille de partout et, un cerflex en forme de coeur avec un bonbon momifié en forme de coeur.
Hors de la photo, se trouvent un T-rex en plastique et deux licornes (une de ma maman qui est en fait une veilleuse et un de ma belle-mère).

Je sais que concrètement, j’ai trop de mémentos de diverses choses sur cette tablette, mais j’arrive PAS à me séparer ou déplacer ces choses. Elles me rappellent ceux que j’aime, que je suis aimée et me donne la motivation d’être moi.
Pas mal de ses objets sont également des objets fidgets (oui, les fidget cubes sont obvious, mais le dé et le slinkie en sont aussi).

Sous la tablette, mon verre d’eau pour l’aquarelle et … plein de crayons, stylos, feutres, gelpens, crayon aquarelles … bref, il y a tout ce qu’on peut mettre habituellement dans des pots à crayons.

Il y a souvent dans la journée Eddy (un de mes chats) qui vient dormir entre les pots et le clavier.

Ma tour à papier.
Et ma zone à thé. C’est là que je pose la boite à thé du jour et ma coupelle à chinois pour éviter d’en mettre partout.

En haut se trouvent mon carnet, mon taille crayon et deux boites, où j’y range des produits d’entretien et des câbles divers et variés, comme ça, c’est le bordel, mais ça a l’air rangé.

Fun-fact, dans ma tasse du Professeur Koro se trouve tous mes gels à paillettes.

Ma tour est simple niveau rangement : en haut, mes papiers à moi important.
En dessous, tous mes papiers. Ils sont rangés dans des feuilles A3 pliées en deux pour que ça soit plus simple pour moi de trouver rapidement le papier que je veux.
En dessous, c’est les papiers de mon chéri (comme j’ai dit plus haut, c’est un bureau qu’on se partage).
Et enfin, les papiers à archiver dans leur endroit où ils resteront quelques décennies.

Contre ma tour à papier, se trouve une plaque que mon chéri m’a coupée à la bonne taille qui me sert de tableau magnétique.
J’y accroche des cartes postales qui m’inspirent, des mémos, entre autres. J’y ai aussi une enveloppe pour y glisser les tickets de caisse de la semaine (que je scanne et copie le vendredi).

Si vous avez reconnu les magnets GrandChampion, vous êtes des vrais.

Près de ma bibliothèque, c’est là où je pose ma tablette : près de ma lampe à lave, mes diverses bouteilles Coca-Cola, mon parfum, mes bougies, ma tirelire, mes baguettes pour me coiffer.
Bref, un beau bordel totalement assumé.

Des fois on y trouve des magazines en train d’être lu ou ma manette pour quand je joue à Elite Dangerous.

Au revoir bureau

Ce bureau je l’ai eu de notre installation dans cet appartement en 2015 à février 2019. Autant dire que je l’ai eu longtemps.

Il était étroit et le fait de devoir le partager (avec les chats et le chéri) était pas toujours cool pour bosser et je voulais m’étendre.
Du coup, on a fini par me déménager sur mon propre bureau, que je vous montrerais dans le futur.
J’ai plus de places, plus de soleil et je suis moins dans le passage (j’étais au milieu de notre salon/bureau, je suis désormais dans un coin).

Je suis nostalgique de voir ses photos, parce que j’y ai passé beaucoup de temps et c’est là que l’aventure de mon autoentreprise a débuté.

On se reverra bientôt, avec un nouveau tour d’horizon de mon atelier actuel !

En attendant, si vous me montriez vos ateliers/bureaux à vous ?


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.