Skip to main content
Ma palette aquarelle finale.

Crée sa propre palette d’aquarelle

Quand j’ai commencé l’aquarelle je me suis vite retrouvée limitée par ma palette … Il me manquait des nuances, je me retrouvais de façon constante à refaire certains mélanges … Bref, c’était faisable, mais clairement pas confortable.

Je voulais racheter une autre palette, une qui me conviendrait à 100% … avant de me rendre compte que la faire moi-même serait moins cher et surtout, plus simple.

Vous m’avez demandé un tuto sur le sujet. Je m’y connais pas encore assez sur le sujet pour faire quelque chose de complet, mais déjà vous montrer comment j’ai crée ma propre palette devrez vous intéresser !

Swatch des couleurs de ma palette Lefranc Bourgeois.
Swatch des couleurs de ma palette Lefranc Bourgeois.

Ma palette de base

Lors de mes études j’avais acheté une palette de 12 godets de chez Lefranc Bourgeois chez Cultura.
En fait, c’est 11 couleurs plus du blanc (qu’est opaque type acrylique et pas vraiment de l’aquarelle donc). C’est une palette qui tient dans la main et qui est bien variée, franchement, pour débuter elle est top.

Notes : l’aquarelle s’achète sous deux formes, en tube liquide et en godet sec. C’est les mêmes compositions, grosso-modo et si vous faites sécher de l’aquarelle liquide, ça peut se stocker en godet pour utilisation ultérieure.

Pourquoi est-ce qu’elle ne me plaisait pas ? Déjà, je me retrouvais tout le temps à refaire des teintes de bleus pour arriver à un cyan qui me plaisait, de manière générale je trouvais les teintes trop brutes et … je passais mon temps à créer une teinte peau. C’est des détails, mais j’me sentais limitée et je voulais arrêter de passer mon temps à mélanger les couleurs. (appelez-moi flemmarde si vous voulez, moi je dis optimisatrice et organisée)

Mes recherches

Avant d’acheter, j’ai donc parcouru pas mal de sites (que j’ai malheureusement pas gardé sous la main) pour lire un maximum de conseil pour créer ma propre palette, faire mes mélanges de couleurs, ce genre de chose.

Au départ, c’était pour en acheter une toute faite … et j’me suis vite rendu compte qu’il y avait trop de choix et rarement comme je le voulais, ou alors pour un énorme prix. Je voulais une palette avec des couleurs pour peindre des chevaux (donc du brun et du crème, principalement), mais aussi peindre la nature ET peindre des trucs de couleurs pastel.
Sachant que je voulais un minimum de qualité, mais pas trop, parce que je fais pas non plus 36 aquarelles par mois.

J’ai notamment trouvé la palette du musée Ghibli qui est une base superbe.

Swatch des couleurs de ma palette sans-marque.
Swatch des couleurs de ma palette sans-marque.
Swatch des couleurs de ma palette Foir-fouille.
Swatch des couleurs de ma palette Foir-fouille.

Mes achats

Bref, avec une idée relativement précise en tête … il fut temps de délier le compte en banque !

J’ai d’abord commandé sur un site une palette pour enfant.
Pourquoi ? Couleurs pastels et vives dans des teintes attirantes et qualité bof, donc couleurs doublement pastel. C’est une sans-marque donc, mais elle contient ce que je voulais de couleurs vibrantes.

Je comptais limiter mes achats à cette palette au départ.
Et dans mon Foir’fouille je suis tombée sur des tubes qualité étude d’aquarelle et mon cerveau a hurlé « CHAIR » (non, je me suis pas transformée en zombie, je parlais bien entendu du mélange de couleurs ressemblantes niveau teintes à de la peau).
Encore une fois, sans marque donc, mais la qualité est vraiment sympa pour le prix (autour de 5euros si mes souvenirs sont bons).

Création de ma palette

J’ai d’abord fait sur papier des Swatchs, c’est-à-dire que j’ai fait des tâches avec chacune de mes couleurs que j’ai numérotées pour m’y retrouver. Avec tout ça sous les yeux, j’ai pu choisir celle que j’aimais, celle que j’aimais pas et ainsi de suite.

Par commodité, j’ai décidé de re-utiliser la palette sans marque que j’avais achetée : les compartiments étaient relativement solides (ça reste du plastique de pas top qualité) et j’avais 24 emplacements possibles, plus de la place pour un pinceau !

J’ai d’abord retiré toutes les teintes que j’aimais pas ou de qualité vraiment naze. Ensuite rajouté les teintes de ma palette Lefranc Bourgeois que je voulais garder, avant de faire mes mélanges avec mes tubes Foir-fouille.

Ma palette aquarelle finale.
Ma palette aquarelle finale.

Ça donne quoi ?

Voilà une liste plus précise, si jamais vous voulez en refaire une similaire :

  1. Noir LeFranc & Bourgeois
  2. Violet SansMarque
  3. Rose SansMarque
  4. Vermillon SansMarque
  5. Pourpre LeFranc & Bourgeois
  6. Orange LeFranc & Bourgeois
  7. Chair (mélange 1 Vermillon, 2 Sienne brûlé et 3 Jaune citron marque Toucan Foir-Fouille)
  8. Ocre LeFranc & Bourgeois
  9. Orange SansMarque
  10. Jaune SansMarque
  11. Emplacement libre
  12. Emplacement libre
  13. Noir SansMarque
  14. Violet SansMarque
  15. Bleu marine SansMarque
  16. Bleu SansMarque
  17. Bleu SansMarque
  18. Emplacement libre
  19. Cyan SansMarque
  20. Vert émeraude LeFranc & Bourgeois
  21. Vert SansMarque
  22. Vert SansMarque
  23. Ombre brulée LeFranc & Bourgeois
  24. Marron LeFranc & Bourgeois

Notes : j’ai gardé le noir sans pigment sans marque pour pouvoir rapidement faire des ombres noires sans avoir à diluer le noir bien pigmenté héhé. #procastinatrice-en-puissance

Les emplacements vides sont juste des endroits où j’avais pas de couleurs à mettre. Si un jour je veux rajouter une nouvelle teinte, sait-on jamais.

Et maintenant ?

J’utilise cette palette depuis un peu plus d’un an maintenant, la boite a été transportée des Vosges à la Picardie, elle a donc souffert et je l’ai bien utilisée, donc j’en ai un avis assez précis.

Elle me correspond, donc elle est top pour moi. Son seul défaut actuel est de ne pas avoir un cyan bien flashy comme je voudrais, ni de teintes à paillettes.
Je ne compte pas remédier à ses soucis.

Depuis sa création, j’ai augmenté ma dose de paillettes (j’avais que 6 gelpens métalliques ou à paillettes à l’époque, j’en ai désormais une vingtaine si ce n’est plus) et j’ai commencé à utiliser de l’encre colorée et de l’aquarelle liquide. Autant dire que quand je voyage pas, j’ai mon cyan pétant et mes paillettes.

Et quand je voyage pas ? Elle est géniale.

Cheval dansant à l'aquarelle avec des cloches

Quelques conseils

Si vous aussi vous voulez créer votre palette, voilà quelques conseils pour la route :

  • Une teinte trop pigmentée si vous passez votre temps à la diluer, ça vaut p’tet le coup pour chercher une teinte similaire en moins pigmenté
  • Vous trouvez pas la teinte que vous voulez ? Faites des mélanges.
  • L’aquarelle de mauvaise qualité fera des paquets, de la poudre et sera pas sympa à travailler, même si vous chercher pas à acheter une teinte à 200euros, ça vaut le coup d’y mettre un peu de sous
  • Vous pouvez mélanger les marques, pas de soucis !
  • Le blanc dans les palettes d’aquarelle c’est toujours du caca. Utilisez le blanc du papier ou des gelpens/de l’acrylique blanche appliqué au pinceau.