Skip to main content

11 conseils à garder en mémoire quand on dessine

L’illustration, c’est une suite de conseil qu’on lit, qu’on apprend, qu’on relit, qu’on réapprend parce qu’on a appris tellement de trucs entre temps qu’on avait un peu oubliés, on apprend d’autres trucs et on revient aux bases parce qu’on a encore oublié des conseils pourtant basiques.
Bref, dessiner c’est passer son temps à revenir aux bases et les reapprendre, à chaque fois en les voyant sous un nouveau jour.

J’étais en train de me faire ma liste dans mon coin pour l’insérer dans mon Bullet Journal … Quand j’me suis dit que j’dois pas être la seule à en avoir besoin.
Donc voilà une liste, avec une description rapide de ce que j’ai voulu dire. J’ai sans doute oublié des trucs, parce que eh, j’oublie régulièrement mes bases. Donc hésitez pas à me dire ce que j’ai oublié !

Faites un croquis dès que vous avez une idée

Déjà, comme ça vous n’oublieras pas votre idée géniale.
Ensuite, si vous faites ça dès que vous en avait une (d’idée), vous aurais toujours un puits d’inspiration pour quand vous ne saurez pas quoi dessiner.
N’oubliez pas de faire plusieurs thumbnails, recherche de couleurs et de valeurs dans le même temps, pour vraiment fixer votre idée.

Apprécier le processus

L’illustration (et l’art de manière générale) doit être quelque chose d’agréable à créer.
Oui, il y aura plein de moments de frustrations, mais globalement, vous devez pouvoir vous poser et vous dire  » j’adore ce que je fais « . Et après avoir galéré sur une illustration, le sentiment de se dire  » je l’ai fait  » doit être quelque chose de motivant. Vous l’avez fait. VOUS. Pas quelqu’un d’autre. C’est pas génial ?

Utilisez des références

Non, ne décalquer pas et ne copier pas, mais quand vous dessinez ou peignez, n’ayez pas peur de tutoriels ou d’aller chercher dans vos livres ou sur internets des photos qui vous serviront à mieux réaliser ce que vous avez dans votre esprit.
Avec le temps vous vous créerez un catalogue mental de vos sujets préférés, mais c’est toujours sympa de retourner de temps à autre à l’observation.

Sauvegarder

Ce conseil s’applique surtout aux artistes utilisant des outils numériques, mais pensez à sauvegarder vos illustrations régulièrement pour ne pas perdre votre avancé.

Retourner votre dessin

Notre œil s’habitue à ce qu’il voit et au bout d’un moment, on ne voit plus les défauts.
C’est à ce moment là que basculé horizontalement ou verticalement notre dessin permet de voir votre dessin sous un autre angle et voir tous les défauts qui avait échappé. 
Pour les artistes traditionnels, vous pouvez regarder votre dessin dans un miroir … ou utilisez votre téléphone : prenez une photo aussi droit que vous pouvez, utilisez votre retoucheur de photos (je crois pas dire de bêtise en disant que par défaut tous les smartphones en ont un) et trouvez l’outil qui permettra de retourner votre photo. Tada !

Faites des pauses

Pour vous étirer bien entendu pour éviter toutes douleurs inconfortables, mais aussi pour boire, manger, dormir et vous occuper de vous.
Faire des pauses permet aussi de revenir avec un œil neuf sur son illustration et voir des défauts qu’on ne voyait pas. C’est donc une étape importante du processus, même si ça en a clairement pas l’air.

Dansez la macarena

Ajustez votre calque d’opacité 22% à 25%, puis retournez à 22%, pour finalement décider de choisir l’opacité 23%.

Réchauffer votre boisson (thé, café, chocolat chaud) que vous avez (encore) laissez refroidir.

Manger la pomme que vous avez posé à côté de vous il y a une demi-heure.

Lancer un concours d’insulte envers votre illustration pour décompresser avec un autre ami créateur.

Amusez-vous.
C’est surtout ça l’essentiel à retenir.
Se mettre des objectifs et un peu de pression, c’est bien si ça vous intéresse, mais même si c’est votre métier, l’illustration doit rester quelque chose de fun.

Dessinez vite

Peut-être que ça ressemblera pas à grand-chose pendant un long moment, mais dessiner vite veut dire progresser vite.
On apprend plus en faisant quatre dessins en une heure, car on fait quatre fois plus d’erreur et de corrections qu’en en faisant qu’un par heure.

Ça veut pas dire de jamais vous poser sur une illustration pendant plusieurs heures. Juste que si vous voulez apprendre quelque chose ou vous améliorer sur un point, faire rapidement plein d’illustration vous apprendra plus vite à maitriser le sujet que vous voulez.

Essayez

Que ce soit un nouveau médium ou une nouvelle technique ou juste suivre un tutoriel, expérimenter sans chercher à maitriser quelque chose, pour le fun de le faire.
Vous apprendrez sans aucun doute plein de choses au passage et ça vous aidera sans aucun doute sur votre technique habituel, avec vos outils habituels.

Il n’y a pas de BONNE manière de faire

Oui, il y a bien peut-être des méthodes plus adaptées pour ce que vous voulez faire … mais clairement, il y a pas qu’une seule et unique façon de faire les choses.

Le conseil de la fin

Il y a plein d’autres conseils qui traînent sur les internets … Pensez aussi à trier ce qui marche pour vous.
Si 90% des artistes disent quelque chose, l’intelligence de la foule doit vous faire douter qu’il y ait une raison derrière ça, mais ça veut pas dire que c’est une règle immuable que vous devez obéir aveuglément.