Skip to main content

Sodas sous la pluie

L’humidité augmente, le baromètre s’abaisse. Il va pleuvoir et je vais courir dehors, devenir complètement trempé.

Sodas, étalon alezan courant sous la pluie dans une plaine verdoyante et fleuris

Détails techniques

Logiciel(s) : Photoshop
Temps : 2h30

Détail(s) et inspiration(s) :

1. Les douches froides de printemps … quand on s’approche d’une canicule annuelle, bah ça rafraîchis l’esprit d’en peindre. J’ai profité d’un déplacement de Sodas (mon personnage HARPG) pour tenter de peindre de la pluie, ça faisait quelque temps que j’avais pas tenté l’aventure et je voulais voir si j’avais appris quelques choses depuis mon dernier essai.
J’ai d’abord peint rapidement un ciel que j’ai pas aimé, mais comme j’savais pas sur l’instant faire mieux, que j’ai laissé en l’état, ensuite j’ai peint une forêt et l’herbe, avant de déposer de la pluie et quelques raies de lumière. Enfin, j’ai fait un croquis rapide de Sodas, pour voir où il allait atterrir dans tout ça.

2. J’ai fait mon aplat d’alezan sur Sodas pour pouvoir faire quelques réglages colorimétriques sur l’illustration et rendre ça un peu plus gris.
Le middle-ground ne me plaisait pas, donc j’ai rajouté une rivière en fonds, ainsi que quelques patchs de fleurs (après réflexion, j’aurais dû les dispatcher … je regrette, mais maintenant c’est trop tard pour rectifier).
J’ai tenté de rectifier le ciel en enlevant les raies de lumières inutiles et en rajoutant un arc-en-ciel. (mais qu’on se mente pas, le ciel est toujours moche)

3. Là on voit que j’ai enfin pris un modèle pour peindre le ciel et ses nuages ! On le dira jamais assez, les références ça sauve la vie des illustrations ! J’ai aussi baissé l’opacité de mon arc-en-ciel, pour qu’il s’incruste mieux, yay !
J’ai aussi enfin peint Sodas dans ses bonnes couleurs, avec ses balzanes et tout !
Et je l’ai mouillé. Yay. Pour ça, j’ai rajouté des particules rondes blanches un peu partout où la pluie atterrit sur lui, ainsi que quelques gouttes libres.

Alors, la pluie … ?

Niveau intégration de la pluie sur le personnage, j’ai bel et bien gagné en level !
Pour ce qui est du ciel … eurf … Si j’ai fait d’énormes progrès sur les décors depuis l’an dernier, j’ai encore beaucoup beaucoup à apprendre et ça se voit. J’ai fait des progrès, mais on voit encore clairement ce que j’ai l’habitude de peindre et ce que j’ai pas l’habitude.

Pour les curieux, on peut voir mes progrès avec la pluie avec ma dernière illustration qui datait de septembre 2017.


Le cheval, le poisson et le corbeau

Le cheval, le poisson et le corbeau

 » Ayant soif après les événements de la dernière nuit, tu décides d’aller boire un coup. Alors que tu prends de grandes gorgés d’eau fraiche et que tu te relaxe, SLAP ! Sortit de nulle part, un poisson vole hors de l’eau, te frappant la joue et rebondissant sur le bord de l’eau. Tu le fixes avec des grands yeux, pas très sûr de la marche à suivre. Tu va pour le remettre à l’eau, quand un corbeau qui te fixe des arbres croasse en ta direction.

Qu’est-ce que tu fais ? « 

Le cheval, le poisson et le corbeau

Détails techniques

Logiciel(s) : Photoshop

Détail(s) :

  1. Réalisation du croquis qui reprends la scène générale et quelques essais couleurs
  2.  (gros plan sur mon corbeau que je trouve très mignon)
  3. Une version plus propre du croquis est fait
  4. Je commence à poser les couleurs et textures, en commençant par le sol, puis l’eau et enfin les arbres
  5. WIP d'une illustration représentant un cheval au bord d'une rivière aidant un poisson L’étape un peu moche où les persos ont leur couleur global et où tout se monte tranquillement
  6. Une fois le décor fini, je fait les persos (line art, puis couleur puis mise en relief)
  7.  J’ajoute les derniers détails : éclats dans l’eau, ombre du feuillage sur les personnages et fleurs dans l’herbe

Explication(s) : Toujours sur mon ARPG dont je vous parlais la dernière fois, Sodas c’est retrouvé à choisir entre sauver un poisson qui a réussit à sauter hors de l’eau on ne sait pas trop comment et nourrir un corbeau visiblement affamé (et donc potentiellement gagner le-dit corbeau comme compagnon).

Sodas est un bon loustic, il a donc aider le poisson à rejoindre sa famille sous l’eau. Mais il est resté fidèle à ses convictions !
J’avoue que j’ai eut un gros dilemme entre gagner un compagnon qui est utile dans le jeu ou rester fidèle à Sodas.

J’adore cette illustration !

Au début, je voulais faire un truc relativement rapide. Et après avoir fait le croquis, je suis tombée en amour avec l’idée. Alors j’y suis allée plein-pot !

J’ai au passage expérimenté quelques trucs pour le décor dont je suis contente et qui me permettent de retranscrire plus ce que j’ai en tête. Bon, j’aime pas mes arbres, j’arrive pas encore à trouver une technique qui me plait avec eux, mais je commence à être à l’aise pour rajouter des éléments dans mes décors et ça c’est chouette. J’ai du mal à me dire que maintenant j’ai plus peur de faire un paysage, même s’ils sont pas encore joli-joli.

Vous, à la place de Sodas, vous auriez fait quoi de ce poisson ?
Et si l’illustration vous plait, elle est en vente sur ma boutique !

Cheval alezan les pieds dans l'eau d'une rivière

Rivière tranquille

Cheval alezan les pieds dans l'eau d'une rivière

Détails techniques

Logiciel(s) : Photoshop

Détail(s) :

  1. Croquis du cheval
  2. Peinture du fonds de l’eau
  3. Création d’un brush pour faire tous les pitits poissons mignon
  4. Peinture de l’eau en elle-même
  5. Peinture du cheval
  6. Ajout d’ombre sur l’eau (d’arbre et un oiseau)
  7. Ajout de reflet sur l’eau
  8. Correction colorimétrique

Explication(s) : Sodas (mon étalon ARPG pour ceux qui n’aurais pas lu l’article sur le début de la quête) s’est retrouvé à avoir soif. Et quand on a soif, bah on boit. Par chance, une rivière était tout proche de lui.
Au début, j’avais très envie de faire une vue de face comme si le spectateur se trouvait dans l’eau, mais j’ai trouvé ça assez banale et je voulais tenter autre chose. Du coup, vu de haut. C’est … heu ? Alors, j’aime bien l’ambiance de l’illustration, j’ai réussit à faire une anatomie assez correcte vue de haut et j’adore tous les petits poissons ! Mais la texture sur Sodas est lisse, manque de relief et les poissons sont trop semblable (bah vi, j’ai utilisé un brush et j’ai pas été repassé dessus pour les faire un peu différent). Du coup, ça me gâche mon plaisir à observer mon illustration. C’est dommage que ces détails gâche tout, je l’aime bien ma petite illustration.

C’était ton premier brush, nope ?

Bien vu ! Et je me suis éclatée dessus !

Pour ceux qui serait curieux, Adobe propose un guide dessus. On appelle ça une forme dans le jargon français, mais comme j’utilise le logiciel en anglais et que je suis principalement des artistes anglais … C’est pas le mot qui me vient à la bouche !
Ceci dit, je suis pas la seule, tout les gens avec qui je parle dessins et Photoshop utilise le mot brush (pinceau en anglais, d’ailleurs).

C’est un brush tout simple, avec des aléatoires de tailles, directions et couleurs qui m’a permit très rapidement de faire un peu varier les plaisirs. Par dessus j’ai fait un peu de biseautage pour mettre rapidement du relief et une ombre portée. Tada ! J’avais dit que j’avais fait ça rapidement.
Sur le coup, j’me sentais très forte d’avoir fait ça en dix minutes. Mais avec du recul, eurk. J’aurais dû prendre plus de temps dessus, ça aurait mieux rendu.

Enfin, j’me suis rattrapé lors d’une autre illustration !

En tout cas, si l’illustration vous tente pour chez vous, elle est en vente dans ma boutique.