Femme wonder-woman à l'aquarelle par Scotis

Cartes d’anniversaire à l’aquarelle

Illustration à l'aquarelle par Scotis

Détails techniques

Matériel(s) : Crayon, encre de chine, aquarelle et pour certains, stylo gel-pen à paillettes

Détail(s) :

  1. Des premiers croquis et recherches de couleurs ont été validé par les clients
  2. Je réalise le brouillon final
  3. Passage à l’encre pour validation du client
  4. Je scanne et fait un double sur papier adapté à l’aquarelle
  5. Mise en couleurs entièrement à l’aquarelle (souvent avec juste des aplats)
  6. Je scanne le rendu (au cas où je me plante après :D)
  7. Je rajoute des détails (ombres ou paillettes)
  8. Quand le client est satisfait, j’imprime sur le papier final, façonne la carte et hop, direction la boite aux lettres !
Etape pas à pas d'une illustration à l'aquarelle par Scotis
De droite à gauche : le croquis présenté au client, le lineart, puis la réalisation finale

Explication(s) : Ma petite-sœur fut ma première commande ! *petite larmichette de bonheur*

Elle voulait une carte d’anniversaire pour son chéri et m’a donc passé une commande assez libre : une représentation d’elle en loutre et de lui en renard. Je me suis donc éclatée lors de la phase de recherche, vu que le sujet m’inspirer. On a finalement opté pour ce qui sera le dessin final, une loutre présentant fièrement un cœur à un renard.
Ma sœur voulait par contre que ça soit à l’aquarelle. Aie, j’en avais pas fait depuis facile six ans. Et encore, à l’époque j’avais rien expérimenté.

Donc on sort l’aquarelle qui traîne au fin fonds du placard et on essaye.
C’était des commandes clients, donc j’ai pas trop fait la fofolle et scanné à quasiment chaque étape pour ne pas tout perdre d’un coup si j’me plantais. En fait, ça a été, vu que j’ai fait quasiment que des aplats.

Suite à l’envoi, j’ai eut d’autres commandes pour des cartes d’anniversaire et j’ai pu expérimenter pour les formats finaux.

Au passage, j’ai pris le temps de tenter les dégradés et quelques effets basiques. J’ai encore tellement à apprendre, mais ce p’tit détour forcé par l’aquarelle m’a fait me dire que de temps à autre, c’est super fun à faire et vraiment, même avec les meilleurs brushs du monde le rendu sera jamais le même.

Femme wonder-woman à l'aquarelle par Scotis

Alors, l’aquarelle ?

Avec tout ça, j’aurais appris à faire plusieurs couches d’une couleur, à faire des mélanges de pigments et des dégradés, bref, tenté plein de trucs que j’osais pas tenter étant plus jeune. Le temps de séchage me fait un peu stresser, mais doucement on s’habitue et on prend goût à tout ça.

Surtout que les clients sont ravis, je m’amuse bien à tenter des trucs et les destinataires finaux des cartes aiment vraiment. Que demande le peuple ?
PLUS DE PIGMENTS !

Oui, du coup à force de faire 40 fois certains mélange de pigment dans certains projets persos, j’ai commandé une autre boite avec d’autres couleurs. À moi le fun !

Si vous voulez me passer une commande, vous pouvez avoir plus d’informations sur ma page de commande  ou me contacter directement par mail pour que l’on voit votre projet ensemble.

Renard et loutre à l'aquarelle


Contenu et emballage d'une commande de chez Scotis (Charlotte Leclère)

Comment j’envoie mes commandes

Envie de savoir comment j’envoie les commandes que je reçois ?
Une petite visite dans mon atelier et dans cet article est de rigueur alors !

Contenu et emballage d'une commande de chez Scotis (Charlotte Leclère)

Emballage du tirage ou de l’original

Dès que je reçois la validation de la commande (ou que j’ai fini de la réaliser, tout dépend s’il s’agit d’un tirage ou d’une commande personnalisés), j’emballe votre illustration dans du papier cadeau. Cela a comme effet premier de la protéger de l’humidité pendant les transports, mais aussi de possible frottement ou légers soucis de transport. Comme second essai : c’est plus rigolo ! Même si vous savez déjà ce que vous avez acheté, déballer un cadeau c’est toujours chouette !

Et comme je suis incorrigible avec mes paillettes partout, le washi-tape qui ferme le papier-cadeau est à paillettes (mais rassurez-vous, elles tiennent bien et ne risque pas de finir partout chez vous).

Contenu de l’enveloppe

Une fois les illustrations correctement emballées, je rajoute des p’tits cadeaux !

Tout dépend de la taille de la commande en général, mais cela varie aussi selon comment je vous connais.
Au minimum, vous aurez une carte réalisée fait-main avec un petit message et un petit dessin rien que pour vous !

En plus, je peux glisser dans l’enveloppe un tirage supplémentaire, un petit original ou une surprise dans ce genre pour vous remercier de votre confiance.

Le tout est glissé dans une enveloppe A4 cartonné (ça évite d’être plié ou trop malmené pendant les transports).

 Enveloppe d'une commande de chez Scotis (Charlotte Leclère)

Direction la Poste !

Votre commande sera envoyée en envoie avec suivit.
C’est-à-dire qu’au moment où elle arrive au centre de tri jusqu’à chez vous, vous pourrez suivre son petit trajet. Je vous envoie le numéro de suivi dès que je suis rentrée chez moi.

Votre commande mettra environ deux jours à arriver chez vous.

Si jamais La Poste a un souci quelconque en cours de cheminement qui met à mal l’illustration, je me tiens à votre disposition pour trouver un arrangement qui nous ira à tous les deux.
Bien sûr, s’ils malmènent un original, j’aurai du mal à en faire une exacte copie … Mais dans le cas de tirage, je peux sans doute réexpédier. Je gère ça au cas par cas, donc au moindre souci, prenez une photo des dégâts et venez par mail m’en parler.

Et si avec tout ça vous avez envie de m’acheter une illustration, vous pourrez trouver mes tirages et originaux à la vente sur ma boutique Etsy ou venir me passer commande.


Icône du groupe Discord sur Elite Dangerous où nous sommes.

Scrap du mois de mars 2017

Coucou tout le monde !

Mon stage c’est fini.
Ça fait bizarre d’être de nouveau à la maison. Mais l’expérience a été hyper enrichissante et re-motivante. Je repars à fond les ballons !

J’ai mis un peu de temps à rattraper les papiers en retard et maintenant, j’ai trop de projets clients pour me poser un peu sur mes projets personnels. Autant dire que c’est hyper génial ! J’ai pas envie d’avoir du temps pour moi, du coup ! Bon, un peu quand même, les pauses-thés c’est toujours cool. J’espère pouvoir vous montrer tout ça dans le futur, ça serait chouette.

Du coup, j’ai fait quoi ce mois-ci ?

 

Rappel : Scrap signifie bout, morceau, mais aussi reste. Scrap paper est un papier de brouillon. J’utilise ce terme pour englober tous mes essais et trucs pas finis. Les scraps du mois ont pour vocation de montrer les morceaux de réalisations pas finis. Parce qu’on ne progresse pas en ne faisant que des choses super léchées.

Pensez à survoler les images avec votre souris pour voir la description de l’image ou à cliquer dessus pour voir en grand.

Dessin, croquis et gribouillage du mois de mars

Autres trucs du mois de mars

 

Le défis du mois

J’ai décidé de me fixer des p’tits objectifs chaque mois. Histoire ce voir ce que je peux faire et surtout, me motiver. Et puis les partager avec vous permet de me motiver encore plus !

Le mois prochain, je me tente de faire … hum, disons une illustration complète format A4 en numérique. Ce sera un bon début :p !

Conclusion du mois

Le lancement d’une auto-entreprise, surtout au début c’est beaucoup de boulot. J’avoue que même en sachant que ça serait une dose de boulot assez colossal, j’avais espoir de pouvoir dessiner un peu chaque jour. Mais entre les livres que je veux lire, les heures passés sur Trello à mettre en place un calendrier que je peux suivre facilement, des workflows et préparer un peu tout ce dont j’ai besoin pour aller plus vite, j’ai pas l’impression de beaucoup dessiner. J’espère qu’avec le temps ça ira mieux …

En attendant, c’est une bonne aventure !
Et je suis contente de travailler sur mon projet de vie idéal. Chaque jours est un pas de plus vers mon but. C’est très enrichissant d’un point de vue personnel. Même si j’ai souvent l’impression de faire du caca et de ne pas être à la hauteur.

Et n’oubliez pas de regarder les anciens mois si le cœur vous en dit.

Si vous voulez voir tout au long du mois ce que je fais, n’oubliez pas de me suivre sur le réseau social qui a votre préférence : Twitter, Tumblr ou Facebook.


Je ne sais pas quoi dessiner : je fais quoi ?

Peut-être que vous aussi vous essayez de vous installer une routine pour dessiner chaque jour un peu. Ou peut-être que vous voulez juste dessiner un peu plus que d’habitude. Ou encore vous vous demandez souvent quoi dessiner. On sait tous qu’on galère tous, entre manque d’inspiration, de motivations ou art-block.

Alors, où trouver cette inspiration tant recherchée pour enfin savoir quoi dessiner ?

Portrait d'un cheval pie alezan.

Le syndrome de la page blanche

Vous êtes installés. Devant vous, votre feuille blanche (ou votre écran vide, c’est selon).

Et BLAM, c’est la leucosélophobie !

On a tellement envie de bien faire, de faire un dessin bien sympa, que toute idée qui nous vient en tête est MAUVAISE. Du coup, impossible de commencer ou finir ce qu’on a sous les yeux.

C’est ce qui déclenche pas mal de soucis chez les artistes. On connait tous ce genre de blocage … qui sont pas agréables à avoir.

Pas de panique dans la boutique !

On va tenter de se dépatouiller et de remplir notre feuille. Voilà donc un plein d’idées qui j’espère vous aidera.

L’hibernation créative (le copain positive-attitude de l’art block)

Parce que parfois, on a le syndrome de la page blanche juste parce qu’on a besoin d’une hibernation créative et que notre cerveau nous y a plongés sans qu’on s’en rende compte.
Lire l’article

Art block : en venir à bout

L’ennemi juré des artistes, pire que la leucosélophobie ou l’hibernation créative, qui n’est pas une fatalité !
Lire l’article

 

Les simples

Ces idées sont simplement là pour avoir quelque chose de vraiment facile et rapide à faire pour remplir sa feuille et/ou faire le minimum syndical quand on veut absolument dessiner, mais en a pas la force mentale ou physique de le faire.

Le but est de ne pas (trop) angoisser et ne pas se rendre malade si jamais vous n’êtes pas capable de ne rien faire. L’illustration ne devrait pas vous rendre malade, cependant, si c’est le cas, demandez-vous pourquoi ou parlez-en, c’est pas normal (prenez soin de vous, vous êtes une personne géniale et le méritez <3).

Fais un rond

Quand je ne suis pas chez moi, loin de mon PC ou juste que je n’ai pas envie de choisir, je fais un rond.

Oui, c’est peu, mais c’est un début.

Soit je m’arrête là et j’ai fait mon dessin de la journée. Même si c’est peu, ça m’aidera à avoir le cerveau en paix.
Soit je le mets en volume. Au feutre, au crayon, au bic, en hachures, toutes les techniques sont bonnes.
Soit je pars sur une tête d’animal.

Le tout est de pouvoir me dire « oui, j’ai dessiné aujourd’hui. C’était pas une œuvre d’art, mais je l’ai fait. »
Je dessine pour mon propre plaisir. Mon but est de me faire plaisir et même si j’aimerais produire une œuvre finie chaque jour, je sais que je n’en suis pas capable alors je ne veux pas me dégoûter.

Zentangle

Fun à faire, on l’a toustes plus ou moins fait (ou au moins une variante en cours) : il s’agit de remplir une zone (souvent carrée) de motifs, que ce soit des lignes, des bulles ou quelque chose d’un peu plus complexe. Si vous tapez zentangle sur Pinterest ou Google vous verrez plein d’exemples plus sympas les uns que les autres.

En plus de vous détendre et de vous faire remplir votre carnet, cela vous apprendra à dessiner des nouveaux motifs pour vos futures illustrations ! Finis les habits unis pour vos personnages !

Les funs

Ces idées sont là pour s’amuser, purement et simplement, histoire de relâcher la tension et faire s’agiter le crayon/stylet/pinceau.

Trouver un ami

À quatre mains, c’est plus rigolo !

C’est le moment d’échanger vos linearts avec un ami pour que chacun colorie l’œuvre de l’autre. Ou alors de dessiner son personnage favori pour lui faire un cadeau.

Pas d’ami dessinant dans votre entourage ? Il existe plein de coloriages sur internet que vous pourrez coloriez afin de vous amuser.

Randoms Generators

En français, générateur d’aléatoire. Le but de ces sites est de prendre deux éléments et les mélanger. Cela fait toujours la surprise et c’est souvent farfelu.

Il en existe plein sur les internets, mais en voici quelques-uns que j’aime bien :

Les études

Pour s’améliorer, rien de telles que s’inspirer de la vie réelle. Mais parce que dessiner 100 fois le même taille crayon c’est rapidement gonflant, quelques idées pour varier un peu les plaisirs et apprendre davantage.

Les références

D’autres fois, j’ai pas envie d’imaginer ou de me servir concrètement de mon cerveau.

Alors j’ai un dossier sur mon bureau plein de photos ou dessins qui m’ont inspirée à un moment X ou Y et que je recopie donc méthodiquement. Dans ce dossier, j’ai des chevaux, des rats, mes animaux préférés, des humains parce que je sais que je galère à en dessiner, mais aussi des voitures, des motifs, des animaux moins communs et plein de choses diverses et variés. Un vrai bric à brac ! Mais dans ce dossier, il y a bien un truc qui va m’accrocher l’œil.

Parfois, je recopie une image et je la détourne.
Le panda que j’ai dessiné était de dos ? Et si je l’imaginais dans la même position, mais vue de face ? Je n’ai pas toujours envie de partir comme ça, mais c’est un bon exercice qu’il est bon de faire quelques fois.

Gesture drawing

Lancer un timer (idéalement entre 30 sec et 10min) et tenter de capturer l’essence du modèle !
Faites ça en série et vous apprendrez très vite !

Malheureusement, il n’existe pas encore de site de ce genre spécialisé dans les animaux … Mais en vous créant vous-même un dossier de photos et en vous armant d’un chronomètre, il y a moyen de vous recréer un système similaire.

Utilisez un pantin

Jouer avec un pantin (de bois ou en 3D) vous permettra de vous amuser à lui donner des positions rigolotes et si vous prenez des screenshots/photos à chaque fois qu’une pose vous intéresse, vous pourrez l’explorer sous plusieurs angles. Cela vous aidera à appréhender les formes en 3D.

Si vous n’avez pas de pantin ou figurine posable à portée de main, voici Design Doll (ou votre nouveau mannequin 3D facile d’utilisation, genre vraiment, que pour les humains malheureusement).

Copitons gaiement

Mais comment qu’ielle a fait … ?
La question vous taraude et la personne n’a pas fait de tutoriel ? Vous voulez vraiment comprendre la technique d’un artiste ?
Pour apprendre d’une personne, rien ne vaut de s’inspirer d’elleux directement !

Prenez une oeuvre avec un élément qui vous intéresse (texture, couleurs, composition … ce que vous voulez) et tentez de le refaire. Faites plusieurs essais et tentez d’analyser pour vraiment avoir une idée de la meilleure façon de procéder pour arriver à un résultat similaire. Vous apprendrez beaucoup, même si vous n’arrivez pas au même résultat.

Bien sûr, si copier ou décalquer pour apprendre c’est totalement okay, pensez que très peu de personne apprécie qu’on poste sur les réseaux sociaux ce genre de copie. Donc pensez à garder précieusement pour vous votre travail et ne le diffusez pas. Et si vraiment vous souhaitez montrer ce que vous avez réalisé, pensez à taguer l’artiste original-e, donnez les liens de son site et ses réseaux sociaux et bien sûr si la personne vous le demande, soyez prêt à supprimer votre oeuvre des internets.

Les tutoriels

Vous avez toujours voulu savoir peindre une bulle de savon ?
Vous ne savez pas quoi dessiner, alors c’est le bon moment pour trouver un tuto qui vous plaît sur le sujet et pas à pas, le refaire. Vous rajouterez un outil à votre arsenal de compétence et peut-être que cela vous donnera envie de faire une illustration complète sur le sujet !

Les défis

Là, le but est clairement que ça soit compliqué et sortir de sa zone de confort ! Mais de temps en temps, ça fait du bien.

Redessiner une vieille oeuvre

Draw this again est un des challenges les plus connus et populaire, pourquoi ne pas le faire ? Prendre un vieux dessin que l’on aimait bien et le refaire, pour voir comment on a progressé.

On peut même le faire en changeant de médium. Vous l’aviez fait à l’aquarelle ? Pourquoi ne pas tenter de le refaire sur votre ordinateur ? Ou en pâte à modeler !

Explorons l’espace

Trouvez chez vous un objet avec une forme intéressante (à vous de voir ce que vous trouvez intéressant, ça peut autant être un dé qu’une bouteille avec une jolie forme).
Prenez une photo d’un angle qui vous intéresse.
Dessinez par-dessus votre forme pour en faire un vaisseau spatial. Pensez à l’habitacle, à un moyen de propulsion, peut-être un moyen de défense ? Ou de minage ?

Donnez libre court à votre imagination ! Quel que soit le résultat, c’est un exercice intéressant.

Pour avoir un peu d’inspiration, je vous conseille d’aller regarder ce que fait Erix Geusz, il maîtrise l’exercice.

Forme étrange

Vous avez sans doute déjà croisé cet exercice, certains l’adorent, certains le détestent. À vous de voir.

Le but est de dessiner une forme quelconque (si possible pas trop complexe), soit au crayon de papier, soit au feutre.
Dans cette forme, calez-y ce que vous voyez. Que ce soit un visage, un animal roulé en boule ou un véhicule. Le but est de donner des contours et des traits à cette forme, sans en sortir pour créer un nouvel élément.
C’est tout aussi fun que c’est frustrant.

Limitation de couleurs

Petit défi que vous avez sans doute déjà croisé. Que ce soit sous le nom de « 3 marqueurs challenges » ou un nom similaire.

L’idée est de choisir une ou X couleurs de façon aléatoire et réaliser une illustration en se limitant exclusivement à ces teintes-là.

Vous pouvez trouver des palettes sur DeviantArt, en générer une sur le site Paletton ou aller sur Design Seeds (chacune des palettes que ce site propose comporte une petite photo, ça donne une idée de thème).

Les prompts

Parfois, il me manque juste l’étincelle pour embraser l’idée. Alors j’ai toujours dans un coin de mon PC des listes de prompts (aussi appelé liste d’inspiration) de trucs à dessiner.

  • Draw the squad
  • Inktober prompt
  • Prompt
  • OC prompt

Ce sont milles idées de choses que je pourrais probablement dessiner, mais il y en a bien une qui va m’inspirer. Il me suffit de taper ça sur google, pinterest ou tumblr et je trouverais un truc.

Pleins d’autres challenges

Je ne vais pas pouvoir consacrer un paragraphe pour chaque challenge que je trouve intéressant … alors, voilà une petite liste.

  • Dessiner 100 fois le même sujet (100 rats, 100 chevaux, 100 paysages, et caetera)
  • Le même personnage, 4 éclairages différents (du dessous, du dessus, du côté droit, du côté gauche)
  • Gender bender (changement de genre d’un personnage)
  • Un dessin inspiré d’une chanson
  • A l’envers (à retourner à la fin pour voir le résultat)
  • De la main non-dominante
  • Un personnage dans un autre style (cartoon, réaliste, dans le style d’un ou plusieurs artistes)

Recharger les batteries

Il n’y a pas que l’illustration dans la vie … et si plutôt qu’une liste de dessins à faire, j’vous montrais quelques endroits où vous pouvez trouver votre propre idée de dessins à faire ?

Youtube

Oui, Youtube n’est pas qu’un site de procrastination.

Quand je manque de motivation, je vais y découvrir de la musique (étrangement, Soundcloud me propose moins ce que j’aime). Généralement avoir de la musique nouvelle ça me motive. Parfois, je mets des musiques que je connais déjà et pareillement, ça me donne envie de gribouiller.

Parfois, je regarde des timelapses, speed-painting ou des tutos (même de techniques que je ne compte pas tester, tel que les craies à huile).
Voir des gens dessiner ou réaliser des illustrations ça me donne envie.
Inutile de me comparer à eux, j’ai clairement pas le même niveau. L’idée est juste de me lancer à faire quelque chose.

Je regarde parfois des artistes que je connais déjà, parfois ceux que me suggère Youtube, sinon, je tape un mot-clé « Timelapse » pour voir comment font les autres, « Aquarelle » si je veux apprendre à faire de l’aquarelle.

Au passage, sur Youtube, n’hésitez pas à regarder peindre Bob Ross (notre dieu à tous quand il s’agit de décor) ou mieux, à prendre vos pinceaux ou stylets et tenter de reproduire ce qu’il fait en suivant une vidéo.

Pinterest

Pour quand on coince sur un sujet (ou qu’on l’aime juste esthétiquement), on peut créer des tableaux sur un sujet !
Comme ça, quand on a un petit creux dans son inspiration, on peut aller regarder ce qui nous motive (que ce soit une photo, un dessin ou autre chose) et peut-être retrouver l’envie.
On peut le faire dans des dossiers sur son PC ou alors, utiliser Pinterest qui est un site fait pour cela.
Quelques idées de tableaux toujours utiles : paysage, charadesign et motifs.

Le mot de la fin

Les muses c’est galère à canaliser. J’espère vous avoir donner quelques idées pour les relancer. Il ne faut pas hésiter à prendre les idées qui vous intéressent, les mélanger ou les disséquer, bref, en faire ce que vous voulez pour que ça vous amuse !

Qu’est-ce que je dessine … ?

Toujours pas réussi à vous décider ?

Faites une liste de TOUT ce qui vous tente, oui, tout, même si ça donne une liste de 400 éléments.
Numérotez ces éléments.
Grâce à Random.org, lancez True Random Number Generator.
Réalisez l’élément que vous venez de tirer.

Vous pouvez recommencer autant de fois que vous voulez quand vous savez pas par quoi commencer, ça vous retire votre pouvoir de décisions et parfois, ça fait du bien de laisser l’aléatoire faire.

Et vous ?

Une super botte secrète ? Une astuce pour battre la peur de la page blanche ou vous aider ?