Visite d’atelier / Art studio tour (2019)

En juin 2019 je vous faisais visiter mon atelier tel qu’il était en octobre 2018 … et aujourd’hui en juillet 2020, je vous fais visiter mon atelier tel qu’il était en novembre 2019 !
Je suis consistante dans mon décalage, au moins.

J’aime bien archiver mes illustrations sur ce blog, ça me permet de regarder d’où je viens et d’avoir toujours sous la main tout ce que j’ai fait.
C’est un peu pareil pour mon bureau, j’aime ces articles parce qu’ils me permettent de me souvenir à quoi ressembler mon vieux bureau. Même si je reste une artiste numérique avant tout et que j’ai donc peu à montrer.

J’ai déménagé mon bureau

Oui, que le bureau.
En 2018 je partageais mon bureau (le meuble) avec mon conjoint et entre autres, il avait tendance à me déranger sans le vouloir quand il faisait des trucs de son côté et j’avais peu de place pour quand j’avais envie de peindre à l’aquarelle. En plus qu’être près de la porte me déconcentrer très rapidement dès que mon conjoint avait le malheur de faire sa vie.

Soucis réglés, puisque j’ai désormais un bureau (toujours le meuble) rien que pour moi !
Il s’agit en vérité d’une table de collectivité, très large, grande, très pratique, je l’aime d’amour. Je peux super facilement déplacer mon clavier et m’y aménager un atelier aquarelle et encre.

En janvier 2019, au jour du « déménagement » c’est à ça que ça ressemblait. Autant dire pas à grand-chose, puisque j’avais littéralement que ma table, mais c’était les débuts et déjà beaucoup plus spacieux que mon ancien bureau !
J’avais pour l’occasion découpé en deux ma bibliothèque de garage pour en avoir une partie au sol et une seconde sur le bureau, pour me faciliter le stockage à portée de mains. Parce que j’avais beau avoir une chaise roulante, je devais me lever auparavant dès que j’avais besoin de la boite à aquarelle.

Autre avantage de ce déplacement : le soleil !
J’ai deux fenêtres dans le bureau et j’étais dans le coin le moins lumineux de la pièce … Maintenant, quel que soit le moment de la journée, je suis éclairée. En fin de mâtiné le soleil est toujours géniale et je suis habilement situé pour n’avoir jamais de reflet sur mon écran grâce à un arbre judicieusement placé devant la fenêtre et l’orientation de la pièce.
Il n’y a pas que moi qui profite du soleil, par ailleurs.

Les aménagements pratiques

Je vais pas tout détailler en détail, parce que pas mal de changement ont été accessoire pour mon confort personnel (et parce que je me rappelle pas aussi).
Les deux plus gros aménagements que j’ai faits, ça a été de changer la tablette de l’écran pour qu’elles puissent accueillir les deux écrans (au revoir torticolis) et l’ajout d’un meuble de rangement à ma gauche.

J’ai donc un genre de bureau en L très accessible de partout avec ma chaise, très confortable tout ça pour travailler !

J’ai aussi changé de chaise, j’en suis heureuse, puisqu’elle se règle en trois points et que je l’ai donc tout à fait adapté à moi et ça me change la vie.

Niveau organisation, j’ai rien changé, je crois, donc si vous voulez voir comment j’organise mes pots/rangements dans le détail, je vous renvoie à l’article de l’an dernier.

Le tour

Enfin le vif du sujet ! Voici un petit tour de mon bureau !

Voilà à quoi il ressemble dans son ensemble.
Il y a pour le moment un meuble qui bloque la luminosité du côté gauche, il s’agit d’une ancienne tour de cuisine qu’on a pas encore trouvé de nouvelle place (mais qui me gêne pas).
J’ai pas mal rangé de choses ailleurs, ce sont les choses dont je me sers peu et ont donc leur étagère dédiée dans notre placard. Je les sors les jours où j’en ai besoin (pas plus d’une fois par mois) et les rerange le lundi suivant quand je fais mon gros ménage hebdo.

Du côté gauche, j’ai un gros meuble de rangement à tiroir, avec tous mes dossiers et classeurs de l’entreprise qui prend de la place, ainsi que du matériel d’envois et … le tiroir à bonbons et jouet à chat que je laisse pas à portée, mais que j’utilise très souvent … Mon bureau est dans la pièce à vivre de la maison et ça se sent.

Sur ce meuble, j’y ai ma corbeille à washi-tape, mes boites à cartes de visite et plein de bougies parfumées. J’aime les bougies, que voulez-vous (c’est aussi le seul meuble inaccessible pour les chats).

Sur le bureau, tout à gauche, il y a mon range-document, avec en bas les papiers pas encore archivés, au-dessus les papiers dit spéciaux, ce sont principalement les papiers fins ou colorés dont je me sers pour écrire ou faire des collages, mais pas pour peindre, le troisième étage sert pour tous les documents que je dois garder à portée de main et me sers plusieurs fois par semaine, le quatrième étage pour les carnets (même si mon principal se balade souvent dans le troisième) et tout au-dessus ? C’est l’étage fourre-tout, il y a la boite à câble, la boite à produit d’entretien (type chiffon à écran), des blocs-notes, mes gants à tablettes, mon pot à stylo bic, baguette chinoise et ciseaux à papier … Bref, tout le petit matériel qu’il est bon d’avoir sous la main quoi.

Ma bibliothèque est l’endroit où je range mes boites.
Chaque boite sert à un médium ou une utilité. On a donc la boite à aquarelle/encre, la boite à feutre/crayon, la boite à acrylique/gouache/pastel, la boite à outils de précision/scrapbooking, la boite avec le pistolet à colle/ficelles/glue, la boite à mannequin en bois, la boite à fixatif/peinture en bombe et la boite où je range les projets en cours qui ne sont pas sur papier et ne doivent pas prendre la poussière.

Il y a aussi mon tas de carnets.
En vrai, il y a aussi des enveloppes A4 et divers papiers pour imprimante dans le tas, mais 50% de ce tas est composé de carnets divers et variés pour peindre.
Sur ce tas, il y a une boite où je range mes palettes et mon pinceau à poussière (très utile quand on gomme, vu que j’ai les doigts gras et sans ça je fais des traces partout).
On trouve à côté ma bébé-planche à découper (j’en ai une vraie dans mon placard, celle-là me sert juste quand j’ai uniquement quelques feuilles à faire et que c’est pas nécessaire de sortir l’exacto knife).

Entre ma tablette et ma bibliothèque il y a des boites de Jack Daniel’s (récupéré aux poubelles, que je trouve classe, mais je sais pas quoi en faire pour le moment) et mes nombreux pots à crayon. Chaque pots à un thème qui me permet de ranger rapidement, mais j’ai tendance à les déplacer selon mes besoins.

Le coin principal du bureau : l’endroit où il y a le clavier, la tablette et les écrans.

Ma tablette me permet d’avoir mes écrans à hauteur d’yeux, ce qui est toujours agréable, mais aussi à disposer plein de grigris sans que j’aie à les déplacer dès que j’ai besoin de place. À l’exception de ma souris porte-bijoux et de ma règle, tous sont des objets à fidgets que je peux prendre en main dès que j’ai besoin de tripoter un truc ou manipuler quelque chose le temps de faire passer mon stress.

Niveau écran, celui de gauche est un vieil écran pas réglé où les 3/4 du temps, j’ai Trello et mon pomodoro d’ouvert. Parfois j’y ai des refs, mais c’est un écran secondaire quoi : toujours sous les yeux.

Vous remarquerez (ou pas), que j’ai deux webcams. Cela me sert quand je veux me filmer ou faire des lives ! Celle au niveau de la tablette ne bouge pas et est de qualité moindre. Elle est pratique pour avoir un second angle ou pour les choses qui demandent une faible qualité (elle est en 320dpi). La seconde, sur l’écran sur la photo est une 1080p que je déplace selon les besoins, j’ai un mini-trépied dans mon pot à gomme (oui, c’est logique) pour la déplacer.

Et pour finir ce tour d’horizon, mon tableau blanc. Le vent a décollé pas mal de choses dernièrement, mais je dois le refaire, de toute façon. J’y ai collé des trucs qui trainer ici et là sur mon tableau et que j’aime, histoire de les garder sous les yeux et m’en inspirer, à l’occasion.

Il est moche

Entre mes empilements d’objets divers et variés, le fait que tout est dépareillé et les couleurs différentes … Oui, il est moche. Il est clairement moins plaisant que tous les bureaux qu’on voit sur Instagram, Tumblr ou Pinterest et il fait pas rêver, clairement. Mais il est pratique et il m’est adapté, ce qui sont mes priorités.

Bien sûr que je rêve d’un jour avoir un bureau de rêve pratique et super beau !
En attendant, j’ai un bureau qui me convient et c’est le plus important. Peut-être qu’un jour je le peindrais histoire de tout raccordé, mais c’est en partant du principe que je me motive à le faire plus que d’autres aménagements/rangements dans mon appartement. Autant dire que c’est pas vraiment prêt d’arriver.

Tous les chats vous le diront : l’avantage d’un grand bureau, c’est de pouvoir s’y vautrer sans soucis à plusieurs.
Heureusement que j’ai que deux chats, je vous laisse imaginez si j’en avais dix (enfin, je dis ça, mais ielles sont bien dressés, quand j’écris vraiment ou dessiner, ielles se mettent sur le côté ou bouge dès que je dois m’étaler, donc en vérité ielles gênent jamais).

En janvier 2020 j’avais déjà en partie re-aménager mon bureau, donc vous pouvez être sûr-e qu’on se retrouve en 2021 pour un nouveau tour d’atelier !

Et vous il ressemble à quoi votre bureau ?


Visite d’atelier / Art studio tour (2018)

Coucou les gens !

Ça faisait quelque temps que je me demandais si ça valait le coup de faire cet article … J’en avais très envie, mais en même temps, j’suis une artiste numérique avant tout, donc en dehors de mon écran et ma tablette, j’ai pas tellement de matériel …

Et puis, pour rire en octobre 2018 j’ai fait un livetweet de rangement de bureau. (oui, l’idée me faisait rire)
C’était pour m’auto-motiver et j’me suis dit que peut-être ça en intéressera quelques-uns.

Je n’ai pas pris de photos de ma bibliothèque où je stocke mes papiers et les 3/4 de mon matériel, mais depuis j’ai déménagé ailleurs dans l’appartement, pour un plus grand bureau.
C’est donc un article tout à fait nostalgique et je pense que je referais vite un article pour vous présenter mon nouveau lieu de travail.

Là où je bosse

J’appelle ça mon bureau … mais en fait, c’est notre salon.
Le meuble en lui-même fait 3m de long et je le partage avec mon conjoint. Je bosse dans le salon, qui est en fait plus un atelier entre les imprimantes (3D ou non), les outils qu’on a partout et les divers projets en cours. On a bien un canapé, mais on s’en sert que quand il y a des invités ou presque.

Entre les chats et ce détail, je bosse rarement seule et travaillant de chez moi, ça fait du bien.

Je continue d’appeler le morceau de salon où j’ai mon morceau de bureau et ma bibliothèque mon bureau, par extension, il s’agit de mon atelier où je peints/dessine, en plus de réaliser toutes les autres tâches qu’une autoentreprise demande joyeusement (on kiffe toustes faire notre paperasse ou notre compta).

Mon bureau

Voilà donc une vue d’ensemble de mon bureau.
On aperçoit à droite ma bibliothèque où je stocke mes pinceaux, vernis, outils de précisions, tubes de peinture, feutres, crayons, pantins, papiers, emballage pour l’envoi et un peu tout ce dont j’me sers pas toutes les heures quoi.

Déjà, on note que j’ai deux écrans.
L’un me sert principalement à garder sous les yeux Trello, ma musique (j’utilise Google Play et Youtube, principalement), mes pomodoros et souvent, Discord (j’aime papoter pendant mes pauses).
L’autre me sert pour tout le reste (bosser, dessiner, jouer, bref, tout quoi).

Portant mes écrans est une tablette réalisée par mon conjoint où j’entasse plein de choses diverses et variées, dont je me sers pour gérer mes crises d’angoisses et/ou me rappeler les gens que j’aime.

Entre autre gadget j’y ai : mon gant de tablette graphique (qui m’évite de coller à ma tablette quand il fait chaud), ma p’tite règle, un porte-bijou en forme de souris, un koala portant un drapeau australien avec une broche de koala planté (pour celleux qui ne le savent pas, j’ai de la famille australienne et ce koala a été rapporté d’Australie par mon grand-père, ça a donc plein de valeur sentimentale pour moi), des poneys en cristal (ou une matière ressemblante), ma collection de fidget cubes (j’les pose là dès que j’les retrouve, j’les perds dans mes pantalons/manteaux de façon régulière), un Cobra MIII (imprimé en 3D à la maison, posé sur un photophore, ça vient du jeu Elite Dangerous), un D20, une rose en fer réalisé par mon chéri, un slinki multicolore avec dedans un poisson rouge bleu qui brille de partout et, un cerflex en forme de coeur avec un bonbon momifié en forme de coeur.
Hors de la photo, se trouvent un T-rex en plastique et deux licornes (une de ma maman qui est en fait une veilleuse et un de ma belle-mère).

Je sais que concrètement, j’ai trop de mémentos de diverses choses sur cette tablette, mais j’arrive PAS à me séparer ou déplacer ces choses. Elles me rappellent ceux que j’aime, que je suis aimée et me donne la motivation d’être moi.
Pas mal de ses objets sont également des objets fidgets (oui, les fidget cubes sont obvious, mais le dé et le slinkie en sont aussi).

Sous la tablette, mon verre d’eau pour l’aquarelle et … plein de crayons, stylos, feutres, gelpens, crayon aquarelles … bref, il y a tout ce qu’on peut mettre habituellement dans des pots à crayons.

Il y a souvent dans la journée Eddy (un de mes chats) qui vient dormir entre les pots et le clavier.

Ma tour à papier.
Et ma zone à thé. C’est là que je pose la boite à thé du jour et ma coupelle à chinois pour éviter d’en mettre partout.

En haut se trouvent mon carnet, mon taille crayon et deux boites, où j’y range des produits d’entretien et des câbles divers et variés, comme ça, c’est le bordel, mais ça a l’air rangé.

Fun-fact, dans ma tasse du Professeur Koro se trouve tous mes gels à paillettes.

Ma tour est simple niveau rangement : en haut, mes papiers à moi important.
En dessous, tous mes papiers. Ils sont rangés dans des feuilles A3 pliées en deux pour que ça soit plus simple pour moi de trouver rapidement le papier que je veux.
En dessous, c’est les papiers de mon chéri (comme j’ai dit plus haut, c’est un bureau qu’on se partage).
Et enfin, les papiers à archiver dans leur endroit où ils resteront quelques décennies.

Contre ma tour à papier, se trouve une plaque que mon chéri m’a coupée à la bonne taille qui me sert de tableau magnétique.
J’y accroche des cartes postales qui m’inspirent, des mémos, entre autres. J’y ai aussi une enveloppe pour y glisser les tickets de caisse de la semaine (que je scanne et copie le vendredi).

Si vous avez reconnu les magnets GrandChampion, vous êtes des vrais.

Près de ma bibliothèque, c’est là où je pose ma tablette : près de ma lampe à lave, mes diverses bouteilles Coca-Cola, mon parfum, mes bougies, ma tirelire, mes baguettes pour me coiffer.
Bref, un beau bordel totalement assumé.

Des fois on y trouve des magazines en train d’être lu ou ma manette pour quand je joue à Elite Dangerous.

Au revoir bureau

Ce bureau je l’ai eu de notre installation dans cet appartement en 2015 à février 2019. Autant dire que je l’ai eu longtemps.

Il était étroit et le fait de devoir le partager (avec les chats et le chéri) était pas toujours cool pour bosser et je voulais m’étendre.
Du coup, on a fini par me déménager sur mon propre bureau, que je vous montrerais dans le futur.
J’ai plus de places, plus de soleil et je suis moins dans le passage (j’étais au milieu de notre salon/bureau, je suis désormais dans un coin).

Je suis nostalgique de voir ses photos, parce que j’y ai passé beaucoup de temps et c’est là que l’aventure de mon autoentreprise a débuté.

On se reverra bientôt, avec un nouveau tour d’horizon de mon atelier actuel !

En attendant, si vous me montriez vos ateliers/bureaux à vous ?