Mes meilleurs screens sur FeralHeart

Au fil de mes heures de jeu, j’ai accumulé quelques screenshots sympa que je partage ici pour le plaisir des yeux et les souvenirs que cela me fait. Je n’y ai joué qu’un an, mais ça a été un an plein de bons souvenirs !

Tant que le skyblog est ouvert, vous pourrez visiter mon journal de bord par ailleurs, qui contient toutes les explications (et plein d’autres screens que je n’ai pas ajouté ici).

Nuit d’étoile

Matériel(s) : Vernis, paillettes holographique et étoile argenté

Base : Bleu nuit n°57 de Miss Europe

Détail(s) : Pose de la base, puis à la seconde couche de la base pose des paillettes et de l’étoile.

Explication(s) : Je suis retombée en fouillant dans mes vernis sur ce bleu (que je n’avais étrangement jamais utilisé) et je me suis dit que mettre des paillettes dessus ça serait top (période paillette powa). J’avais justement depuis X temps ces grosses étoiles, alors je me suis dit que ça serait cool de tester le mix des deux. Alors, autant sur mon ongle il n’y avait pas trop de relief, autant sur la capsule ça s’accroche partout. Si je devais refaire cette capsule je ferais peut-être l’étoile au vernis plutôt (j’ai un argenté de Sephora qui pourrait être top).

Envolée de paillettes

Matériel(s) : Vernis, vernis à paillettes, emporte-forme

Base : Réglisse L24 (Sephora)

Détail(s) : Pose de la base, paillettes appliqués au bout (Rouge glitter n°29 de Miss Europe), forme/stickers crée en parallèle et découpé à l’emporte-forme, puis collé au top-coat.

Explication(s) : Je suis dans ma période paillette et je continue ma quête de la maitrise du stickers (que j’ai fait tellement trop épais ce coup-ci …). J’aime les papillons et j’aime bien le rendu finale.

I’m blue dabedidabedaï (je suis bleu)

Matériel(s) : Vernis, acrylique et ciseaux crantés

Base :  No room for the blues NL B83 (O.P.I.)

Détail(s) : Base de No room for the blues, à côté sur une pochette plastique on fait une couche de top-coat suivit dès que ça a séché d’acrylique, on coupe le tout une fois sec au ciseaux crantés et on colle le stickers ainsi réalisé au top-coat, avant de mettre la couche finale et de couper/limer la french.

Explication(s) : J’avais envie de tester les stickers fait-maison, donc voilà mon premier essai. Après coup, je pense que j’aurais gagné en temps en le réalisant directement au vernis noirs, maiiiis bon, j’y ai pensé après héhé.