Délicate floraison

Ô tendre fleur du champ et ô douce verdeur du fruit, ô fardeau sans moelle, qui ne fléchit pas les cœurs vers les crimes ! Ton corps un calice, son vin jamais drainé.

Détails techniques

Logiciel(s) : Photoshop
Taille du document : 21 x 21 cm (2480 x 2480 px), 300dpi
Temps :
1h30
Inspiration(s) musicale(s) : Blackbriar – You’re haunting me

Détail(s) et inspiration(s) :

Cassandra est seule dans un endroit qu’elle ne connait pas, elle qui a toujours été entourée de multiples chevaux et sur terre, de son support Hildegard von Blingin’ son ancienne amoureuse. Je voulais représenter son isolement émotionnelle, sous ses rires incessants et ses jeux.

1. Je savais déjà quel citation je voulais utilisé, mais voulais un fond noir pour représenter son esprit emplie de multiple pensée pas toujours joyeuse. 
J’ai fait un croquis de la long’ma, avant de faire sa robe en applat, puis rajouté quelques dégradés ou rehaut de couleur qui font entièrement partie d’elle. Le but était d’avoir une version juste sans ombre d’elle pour ensuite pouvoir me concentrer sur les ombres.

2. Là on peut voir que j’ai rajouté la citation de Hildegard von Bingen, de son poème  » O Jerusalem  » (sur l’image j’ai utilisé la traduction anglaise car c’est celle que je préfère, mais en introduction d’article je vous ait mit la traduction française).
C’est là que j’ai commencé à ajouté les ombres.
Je les voulais très franches, de façon à ce qu’on ne distingue pas clairement là où commence et là où finis Cassandra.

3. J’ai lissé un peu les couleurs et ombres, avant de repeindre par-dessus les détails manquant, où renforcer encore plus les ombres. J’en ai profité pour faire en sorte que l’ombre de Cassandra se reflète plus grand qu’elle sur la surface noire de l’image.

Ça change un peu de tes composition habituel

Totalement !
J’avais besoin d’un peu de changement et l’arc narratif de Cassandra, ma long’ma était une excuse parfaite pour m’essayer de peindre avec plus de noir que de couleur. Je ne suis pas 100% satisfait-e de l’effet, je pense que j’aurais dû utilisé plus d’ombre encore et faire plus briller les bijoux et écailles, mais j’aime beaucoup la composition.
Cela faisait longtemps que je n’avais pas était content-e d’une peinture faite si rapidement (moins de 2h).


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.