Gesture drawing, kézako ?

Le Gesture Drawing (ou dessin gestuel) vous allez en entendre parler, on va vous conseiller d’en faire, vous allez forcément en faire un jour ou l’autre (ne serait-ce que pour tenter), bref, ce mot, vous allez l’entendre (ou le pratiquer) au moins une fois dans votre vie d’artiste. Sauf que le définir prends un peu de temps, temps que je vais prendre ici pour expliquer autant que je le peux ce que c’est, comment en faire et pourquoi je conseille d’en faire.

C’est quoi ?

Il s’agit d’un dessin rapide, fait d’après modèle et qui se concentre principalement sur les lignes d’actions, la forme et la pose du modèle plus que sur l’anatomie ou la justesse. Cela aide bien sûr à apprendre l’anatomie, mais le but premier du Gesture Drawing est de s’entraîner à la gestuelle d’un sujet.
Une session de gesture drawing dure entre 1 à 3 heures, généralement.

Si c’est un exercice intéressant à faire pour s’échauffer, il est bon d’en faire régulièrement pour le fun de faire rapidement plein de sujets différents sur un thème et ainsi, inscrire dans sa mémoire visuelle des formes pour apprendre à dessiner plus justement (et plus rapidement, par extension).

En se focalisant sur la gestuelle, on apprend les mouvements possibles d’un corps, la façon dont les muscles forment un ensemble et bougent, la rotation possible des membres et les rapports de proportions, dans une foultitude de position, aidant à la compréhension anatomique du sujet que vous voulez étudiez.

En privilégiant la vitesse dans l’exercice (souvent en commençant en 10min, puis raccourcissant le temps au fur et à mesure), l’artiste peut s’échauffer les muscles, mais aussi l’esprit et doucement, arrêter d’être crispé sur son crayon et avoir un trait plus fluide et plus expressif.

Le modèle peut aussi bien être une photo qu’un sujet devant nous et par extension, c’est un exercice qui se prête très bien au dessin de rues ou d’animaux dans les parcs.
L’avantage de la photo, c’est qu’on est sûr que le sujet ne bouge pas … mais la photo crée aussi des distorsions et il est impossible de tourner autour du sujet pour mieux comprendre.

J’ai déjà vu des artistes considérés que si un gesture drawing dure plus de 5min, il ne s’agit plus de gesture drawing car on a le temps de planifier et on perd toute la gestuelle d’exécution rapide. Ce qui est pas faux, mais démarrer la journée par directement du gesture drawing de 2min c’est pas un truc que je recommande …
Par contre, se faire une session où on commence avec un long laps de temps et qu’on réduit au fur et à mesure, là je suis amplement d’accord que c’est bénéfique.

Il ne faut pas le confondre avec un sketch qui est un dessin rapide d’après mémoire.

Est-ce que c’est important de faire du gesture drawing ?

Oui.

Je n’en ai pas fait en apprenant à dessiner des chevaux, utilisant juste des modèles de temps à autre, et j’ai du coup des chevaux moins expressifs et avec une variation d’angle et de mouvements moins importants que le peu d’humains que je dessine. Je tente de réparer mon erreur, mais je fais toujours plus de gesture drawing d’humain que de chevaux et ça se vois.
Ne faites pas comme moi et faites-en régulièrement sur le sujet qui vous intéresse.

Le gesture drawing vous permet d’apprendre à dessiner rapidement une pose, une expression et une idée et donc de faire des dessins expressifs, de pouvoir moins galérer une fois sur un vrai dessin à faire une pose que vous avez en tête et à voir les soucis anatomiques de vos propres futurs dessins. 
Cela vous permet d’arrêtez de vous focaliser sur des détails que vous pensez importants, mais qui sont inutiles sur en dessous votre sujet n’est pas bon et que vous devez refaire vos poils trouze-mille fois parce que vous déplacez sans cesse le bras.

Après plusieurs sessions de gesture drawing, vous aurez votre sujet dans le sang et n’aurez plus de mal à le dessiner dans toutes les positions et vous verrez, cela fait super plaisir et permet de faire plus rapidement le dessin qu’on a en tête. 

Je veux dire, si vous faites une session de 3h de gesture drawing, vous allez dessiner environ 50/90 dessins d’un même sujet. Vous allez être forcé de retenir des formes et de vous améliorer plus rapidement qu’en faisant un dessin par semaine.

Bonus ? Vos sujets auront l’air d’être en mouvement et d’être plus vivant, quel que soit votre style, c’est toujours intéressant à avoir !

Comment faire du gesture drawing ?

Comment s’améliorer en gesture drawing
En se souvenant que ce que vous faites n’a aucune prétention à être parfait et que vous pouvez capturer un mouvement avec un minimum de trait : le bonhomme baton n’est jamais loin du gesture drawing de base (mais le monsieur bâton n’est composé que de ligne droite et en gesture drawing, vous voulez évitez tout ce qui est statique, rappelez-vous, on cherche le mouvement).
Bien sûr, c’est toujours mieux d’aller plus loin que la line d’action, un rond pour la tête et les autres membres qui ne font pas partie de la ligne d’action, mais si vous n’avez que 30secondes, ça peut suffire.

Toutes les poses racontent quelque chose, l’expressivité de l’humain n’est pas uniquement sur son visage, n’hésitez pas lors de vos sessions de gesture drawing à amplifier le mouvement et exagérer : pensez caricature !
Vous cherchez à retranscrire comment vous ressentez la pose, vous pourrez toujours rajouter du muscle autour après pour donner une véritable forme à votre sujet.

Gesture drawing pour les débutant-e-s

Prenez un peu de temps pour comprendre votre sujet, ne foncer pas directement dans des poses de 2mins, mais plutôt des poses de 10min et tenter dans un premier temps de faire vos dessins en un minimum de trait sans utilisez la gomme (que des traits et courbes, pas de formes).
Vous pourrez complexifier au fur et à mesure que vous vous sentez à l’aise et accélérer le mouvement.

Un bon exercice peut être de faire votre pose, puis plus rapidement de la refaire de tête ou de la simplifier pour mieux la comprendre.
Par exemple si avec le modèle vous avez pris 5min, en 2min tenter de refaire de tête la pose en un minimum de trait et en exagérant la pose pour la rendre plus claire et expressive.

Matériel

Vous devez pouvoir changer rapidement votre papier si vous en utilisez, ou crée rapidement un nouveau calque. Il n’y a pas de matériel pour en faire, du moment que vous avez un support et de quoi faire des marques, vous êtes bons : que ce soit au crayon dans votre carnet ou sur votre logiciel.

Des sites pour faire du gesture drawing de chez-sois

En site connu, il y a QuickPoses et SketchDaily, mais si vous voulez plus de sites, j’ai répertorié tous les sites que je connais dans mon article « Où trouver des références »


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.