sticker poney " Brule tout " insultant

Insulter avec poneys

Une envie de faire passer une insulte ? Pourquoi pas avec un joli poney coloré tout mignon tout plein ?

Voilà votre réponse bande de petit anges furieux !

Détails techniques

Logiciel(s) : Photoshop
Temps :
1h

Détail(s) et inspiration(s) :

J’ai régulièrement des envies de tout flamber (le patriarcat, le capitalisme, l’humanité … la liste est très longue). À chaque fois, dessiner me libère, ou alors créer une liste longue d’insulte relativement safe, non-opprimante et rigolote (oui, une activité plus saine que de virer pyromane).
À force, j’ai une sacré liste qui s’est accumuler et un jour, j’suis retombée sur des palettes couleurs et … J’me suis mise en tête que c’était enfin le moment de commencer à me faire des stickers de poneys insultants, pour insulter avec poney.

1. D’abord, je réalise le ruban insultant et je cale comme je peux le poney. C’est du croquis rapide, ça permet de garder la spontanéité et ça rends plus fun (je trouve).

2. Je cale ensuite quelques détails. Sur cette série, des fleufleurs (j’renforce le côté mignon de l’insulte, le but c’est de garder un côté rigolo et décalé, pas de faire pleurer les gens).

3. Viens ensuite l’étape où je choisis une palette et place mes couleurs.

4. Maintenant que j’ai mon croquis … il est temps de mettre tout ça au propre ! D’abord un line-art, puis les aplats.

Et voilà !
Simple et efficace !

Alors, ta pyromanie ?

Grandement calmé et remplacer par de l’amusement.

L’avantage, c’est que ces stickers sont rapides à faire et me détendent. J’ai même créer une playlist  » Fuck you  » pour l’occasion (qui comme l’indique le titre, comporte plein de chansons qui permettent de gueuler des insultes, mais en chanson).
En bref, c’est ma propre thérapie quand j’commence à m’énerver sans raison particulière. L’avantage ? Il y a pas que moi que ça fait rire ahah.

Bref, si un jour vous voulez fracasser des gens et que les jeux-vidéos violents ça vous calme pas, j’vous conseille de vous faire votre propre gamme de stickers, ça marche du tonnerre (de brest).

À chaque fois que je finis un de mes poneys ou son croquis, je me retrouve de nouveau zen. Je les réalise par intermittence, quand quelque chose d’autres m’énerve.
Preuve en est : j’ai commencé le premier en 2018, le dernier date de 2020 !
J’ai plein d’idée pour en faire plein d’autres, donc vous risquez d’en revoir dans le futur. C’est génial à faire.

Emportez votre poney en t-shirt, en mug, en sticker ou en coussin !


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.