Les démons sont les meilleures ami-e-s des femmes

Fais attention au feu.
Fait attention au feu dans leurs yeux.
Car il y a une vérité derrière le voile.

Détails techniques

Logiciel(s) : Photoshop
Taille du document : 21 x 29,7 cm (4134 x 5847 px), 500dpi
Temps :
2h15
Inspiration(s) musicale(s) : Demons are a girl’s best friend – Powerwolf

Détail(s) et inspiration(s) :

J’ai entendu cette chanson pour la Xème fois et ce fut la fois où j’ai eut une idée de croquis. Des fois c’est dès la première écoute, une fois quand je connais par cœur les paroles, eh.

1. Du coup, croquis qui a été fait il y a … longtemps (parce que j’ai pas peint de truc perso pendant quelques mois because of reasons).
C’est un cheval noir, sur fond noir, avec des flammes magenta (un peu rosée à certains endroits), qui crache une boule de feu (enfin, la prépare). J’aime sur ce croquis cette allure serpentine au niveau de l’encolure, mais quand j’ai commencé à peindre, je l’ai perdu parce que j’arrivais plus à lire mon croquis et j’me suis souvenu de la position de l’encolure que je voulais qu’une fois avoir fini de peindre. C’est bien beau de faire les croquis dès que j’ai une idée, mais ne pas se rappeler de ce qu’on a fait dans le dit croquis, c’est pas tip-top. Comme j’adore quand même le résultat final, c’est pas trop grave, mais ç’aurait pu être plus que c’est.

2. J’ai commencé par peindre le feu. Parce que je voulais tester une nouvelle technique par rapport à la dernière fois que j’en ai peint (dans Dernière récolte). Ce fut plus rapide ! Mais ça manque un peu de mouvement, je pense qu’idéalement il faudrait que je mélange les deux techniques (celle de ce dessin et celle du dernier) pour avoir un résultat rapide et que je trouve beau visuellement.
J’ai aussi rajouté des éclats de rose, rouge, vert et jaune dans le feu après l’avoir peint, juste pour un peu de diversité et pour symboliser que c’est pas juste du feu, c’est un feu magique dirigé par le cheval dont je tire le portrait.

3. Après avoir peint le feu, je me suis attaqué au cheval et c’est là qu’on voit que j’ai dévié du croquis, parce que j’arrivais plus à lire le croquis, ça se voit au niveau de la position de l’encolure et ce toupet anti-gravité.
Fun-fact, j’ai peint la langue, même si on ne la voit pas. Toute la bouche du cheval a été peint et c’est caché derrière une boule de feu xD. J’voulais me laisser la possibilité dans le futur de rendre la boule de feu semi-transparente, mais j’en ai pas eut besoin au final.

4. Je continue à peindre sur la première couche peinte à l’étape précédente, je redéfinis des détails, lisse des trucs, rajoute des nuances, bref, j’ajoute de la texture et je rends ça moins croquis et plus réaliste !

Le feu ne me plaisait pas, donc je l’ai repeint par endroit pour avoir un résultat qui me plaisait mieux. On le voit surtout en haut de l’illustration.

5. La dernière couche de peinture du cheval, où je finis tous les endroits qui ne me plaisait pas, rajoute un peu de réflexion du feu sur le cheval et globalement, peinturlure jusqu’à ce que j’ai une peinture qui me plaisent.

6. Et après les derniers détails : tadaaa ~

DU ROUGE !

Oui, ça change du rose et du violet qui a gouverné l’année passée, je sais, mais au final … pas tant que ça. Je trouve ça super drôle avec le recul de voir que j’ai passé une année à peindre quasi exclusivement avec des teintes de violets et de rose alors que ce sont des couleurs que j’aime pas ahah. L’année passé c’était le bleu (qui là est ma couleur préféré). Je choisis pas sciemment d’avoir une couleur par année, ça se fait naturellement, mais c’est drôle de regarder une production sur un an et de voir les couleurs qui émergent.

 

Vous aussi des fois vous avez des années où vous êtes coincé-e sur une couleur ?


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.