Puisses-tu rester sous le soleil bienfaisant

Essayes de rester dans la lumière, construit un pont vers la clarté et sort de l’ombre de la désolation qui veut te dévorer le coeur. Prends une nouvelle chance et retourne dans le chemin de la chaleur. Transforme ta douleur en vérité et bats-toi contre un autre ennemi. Tu es libre de choisir ton propre chemin, ne reste pas dans l’ombre de tes aïeux.

Détails techniques

Logiciel(s) : Photoshop
Taille du document : Format 29,7 x 21 (3508 x 2480 px), 300dpi
Temps :
1h45
Inspiration(s) musicale(s) : Lacuna Coil – Under the surface

Détail(s) et inspiration(s) :

Ce croquis est parti de nulle part et est arrivé à prendre une direction que je n’ai pas anticipé. Pour ça, je l’adore.

1. Je voulais au départ juste un cheval en mouvement de face. J’ai tendance de face à toujours faire la même pose, j’ai donc tenté des choses avant d’arriver à cette pose mi-arrêté, mi en mouvement. La crinière aide bien à montrer le mouvement et ne pas rendre la pose statique.

2. Tout est parti d’un cheval alezan et d’un fond noir. J’avais envie de ce contraste au début, puis j’ai rajouté un peu de fumée et un projecteur, comme sur une scène avant de transformer ce projecteur en raie de lumière plus franc venant de face.
Doucement, j’ai suivis mon instinct et cette composition est devenue un cheval luttant pour rester dans un rayon de lumière, le tout sur un fond restant noir avec un peu de fumée au sol. La lumière se décompose un peu aux bords. J’aimais juste la texture, j’ai pas de justification.

3. Ayant une composition qui me plait, j’ai commencé à peindre plus de détail sur le cheval et lui rajouter sa crinière et queue. Le but était qu’on voit mieux la pose, même dans le noir complet où est la crinière.

4. À la fin, cela donne ceci.

La symbolique derrière

Chacun-e est libre d’interprêter cette illus (et chacune des illus que je fais en fait) comme ielle l’entends, mais pour moi il s’agit d’un cheval qui comme moi se bats pour rester sur un chemin qu’iel s’est fixé sans se faire happer par une voie qu’on lui a fixé et qui ne lui convient pas. Son objectif est de rester dans la lumière de sa propre joie, sans rester dans l’ombre du contrôle d’autrui et des attentes de la société, de sa famille.
C’est une illus plus autobiographique que d’habitude, mais ça ne me déplait pas. J’adore la composition et le rendu finale.

Vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.