Scraps du mois de mars 2022

Ce mois-ci, j’ai littéralement mis de la couleur partout partout !
Ce fut donc très intéressant, parce que j’ai exploré pour de vrai des concepts que je connaissais dans la théorie, mais que j’avais jamais vraiment tenté de comprendre dans la pratique. J’ai donc revu mes bases correctement et j’en ai profité pour explorer d’autres  choses pour apprendre.

Rappel : Scrap signifie bout, morceau, mais aussi reste. Scrap paper est un papier de brouillon. J’utilise ce terme pour englober tous mes essais et trucs pas finis. Les scraps du mois ont pour vocation de montrer les morceaux de réalisations pas finis. Parce qu’on ne progresse pas en ne faisant que des choses super léchées.

Pensez à survoler les images avec votre souris pour voir la description de l’image ou à cliquer dessus pour voir en grand.

Dessin, croquis et gribouillage du mois de mars

Mon cheminement de pensée au départ était : je ferais bien des exo où je prends une photo et je tente de color-match à partir de ma palette de couleurs primaires ! 
Du coup, pour ça j’ai donc fait une roue de couleur avec un rouge, un jaune et un bleu. En faisant la roue c’était un peu terne, mais j’me suis dit que je pourrais réchauffer mes teintes avec le jaune, non ? Erreur !
C’est là qu’on voit que j’ai jamais vraiment touché au mélange de pigment et que j’ai jamais vraiment passé du temps à faire des roues de couleurs.
Oui, je sais mélanger des couleurs, mais je comprends pas pourquoi ça marche ou non dans la pratique et c’est pas lire des articles ou livres sur le sujet qui m’ont aidé et entrainé mon oeil.

Je manque de pratique ? Pratiquons donc ! C’est ce que j’ai fait ici en testant diverses palettes et en tentant de comprendre pourquoi ça donne une couleur grise/marron ou non.

BYR – Bleu, jaune, rouge : Juste les vraies teintes, pas celle que j’ai utilisée dans mon essai précédent (j’voulais voir la différence)
CYR – Cyan, jaune, rouge : Un mélange entre ma palette BYR et CYM, j’voulais voir si en partant d’un cyan on avait des teintes bleutées plus pétantes (nope)
CYM – Cyan, jaune, magenta : Les couleurs de l’impression, des couleurs substractive donc
RVB – Rouge, vert, bleu : Les couleurs des écrans, des couleurs additives donc
Titien : Une palette de couleur inspirée du peintre Tiziano Vecellio
SU inspired : Une palette inspirée de la série Steven Universe
Paint inspired : Une palette inspirée des couleurs de base du logiciel Paint

À chaque fois je suis partie des 3 couleurs de bases et j’ai testé des trucs.
C’était intéressant et ça m’a beaucoup aidé à comprendre comment exactement se mélangent les couleurs. C’est dur à visualiser ou expliquer, mais ce sont des exercices qui m’ont fait un bien fou.

Après avoir testé ainsi plusieurs palettes, j’ai repris ma palette habituelle que j’utilise quand je peins (scotis.old). Je m’en rendais pas forcément compte en peignant, mais yep, elle est terne et ça explique pourquoi je galère toujours à avoir un résultat qui me plait.
Pour pallier à ce résultat, j’appliquais des filtres que j’avais faits en tentant d’imiter la série Steven Universe (scotis.SU) et comme on peut le voir, yep, j’ai des couleurs plus pétante et plus colorée, mais aussi plus sombre. 
Rien que sur ces deux cercles ont voit en quoi j’arrivais pas à un résultat plus coloré ahah.
Juste pour le fun, j’ai voulu tester les couleurs que j’utilise sur mon site (et de manière générale utilise pour faire des croquis, faire de la prise de note sur une peinture ou ce genre de chose), ça fait une roue très colorée et un peu pastel, mais c’était rigolo à faire et j’ai décidé que tant qu’à faire, j’aimerai faire une palette où je peux en voir un peu plus de ces couleurs-là.

Enfin, tout à gauche, on peut voir ma roue que je compte utiliser ses prochains mois pour tenter d’apprendre à faire du color-matching. J’ai fait une mini-palette juste au-dessus, ce sont mes couleurs qui sont désormais dans ma palette Photoshop.
Les couleurs sont p’tet un poil trop pétante pour ce que je veux, mais pour le moment c’est ce qui me donne le meilleur résultat en color-matching. Je suppose que cette palette changera au fur et à mesure que je me force à vraiment apprendre comment on mélange des couleurs, mais je trouvais que c’était intéressant de vous expliquer un peu mes démarches.

Conclusion du mois

Quand je dis que je réapprends toujours mes bases, je rigolais pas.
On pourrait se dire qu’après avoir peint pendant 5ans de façon intensive je saurais mélanger mes couleurs et faire des roues de couleurs : eh bah non ! Comme quoi on a jamais vraiment fini d’apprendre.
C’était intéressant et je vous montre pas parce que j’ai pas les droits sur les photos, mais j’ai déjà fait plusieurs sessions de color-matching en me limitant à ma palette de 10couleurs (plus noir et blanc) et les résultats sont intéressants … À voir si ça fera un changement dans mes peintures ou si c’est juste fun, je suppose qu’on verra si ça change quoi que ce soit d’ici un mois ou deux ?


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.