Dans quel ordre peindre quoi en peinture numérique

Il y a plein de manière de peindre … et numériquement on peut se permettre de peindre dans le désordre grâce à la magie des calques. Ce qui fait que ce n’est pas toujours simple de trouver un fonctionnement qui marche pour ses propres peintures et on a tendance à ne plus savoir où donner de la tête à force de vouloir tout peindre en même temps.

Exemple de workflow

Voici un exemple qui marche pour globalement toutes vos idées ! À vous d’adapter bien sûre à votre propre méthode, mais pour unae débutant-e c’est une bonne idée de tenter de suivre cette façon de faire au moins une fois, avant de l’adapter.

Je pars du principe que vous avez déjà fait vos thumbnails et idée de bases.

  1. Faites rapidement et sans trop de précision la peinture des éléments principaux de votre fond
  2. Sur un nouveau calque, faites un croquis rapide de vos/votre sujet
    1. Personnellement je vous conseillerais de faire un croquis le plus propre possible, presque au stade du lineart, avec autant de détail que vous avez besoin pour peindre (n’hésitez pas à baisser l’opacité de ce calque)
    2. En dessous de ce calque de croquis, posez rapidement vos aplats pour vos personnages
  3. Sur un nouveau calque, peignez avec précision tous les contours et couleurs de bases (sans ombre et/ou lumière) de vos personnages et de leurs accessoires
  4. Sur votre calque de fond, peignez avec précision tous les détails (toujours sans ombre et lumière) de votre fond
  5. Sur un nouveau calque en mode Produit, insérer vos détails et ombres sur votre peinture (en utilisant des ombres colorés et pas juste du noir)
  6. Sur un nouveau calque en mode Incrustation, faites de même pour les lumières de votre image
  7. Sur un nouveau calque, avec un brush en opacité réduite et en utilisant la pipette, faites des transitions plus propre entre les couleurs au besoin et lissez tout ce qui a besoin d’être lissé.
  8. Sur un dernier calque, ajoutez toutes les touches finales qui manque à votre illustration
  9. N’oubliez pas de signer !

Quelques conseils supplémentaires

Pour ne pas perdre votre travail, prenez l’habitude de faire CTRL+S (ou de sauvegarder) régulièrement. Je le fait par réflexe toutes les 15min environs.
Si un jour par malheur mon logiciel crash, je perds au maximum 15min de travail. C’est mieux que perdre 2h ou pire.

Si votre fichiez devient trop lourd, n’hésitez pas à fusionner certains calques (mais attention de ne pas écraser au point de ne plus pouvoir modifier facilement).

Et vous, vous utilisez quoi comme workflow pour peindre ? Vous auriez des conseilles pour les débutants à rajouter ?

Vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.