Ville calme sur les côtes

Entends-tu le murmure des vagues ? Le cri des mouettes ? Le chant du vent ? Le rythme de la vie ?

Détails techniques

Logiciel(s) : Photoshop
Taille du document : 29.7 x 21 cm (5847 x 4134 px), 72dpi
Temps :
5h20
Inspiration(s) musicale(s) : Lacuna Coil – To myself I turned

Détail(s) et inspiration(s) :

Je voulais tester de peindre une ville de loin, sans être dedans. Du coup, une ville sur les côtes m’a paru une bonne idée !
Bon, c’était sans compter que j’me suis très vite rendu compte que j’aimais pas trop peindre autant de maison ahah.

1. Du coup, après avoir rapidement fait un ciel et placé un horizon, j’ai commencé à faire des cubes en m’aidant de ma grille de perspective, j’ai tenté d’avoir des formes cubiques sans faire des carrés pour autant, m’aidant d’un screen de Kiki la petite sorcière.
J’ai ensuite fait un croquis rapide de chevaux (je sais rien peindre sans y ajouter un cheval quelque part). J’aime bien ce croquis en lui-même.

2. J’ai peint quelques nuages dans le ciel, copié le calque et je les ai inclus dans l’eau, avant de peindre un peu d’écume le long du sable.

J’essaie de varier mes nuages pour varier mes ciels, c’est un exercice en cours d’acquisition (comprendre : j’apprends encore et je teste encore pas mal de choses).

3. A l’aide de brush que je test au passage, j’ai inclus des briques dans les murs près de la plage, ainsi que des rambardes.

4. Histoire de donner un peu de volume à mes maisons, j’ai rajouté les ombres sur les façades faisant dos au soleil, ainsi que quelques ombres portées des bâtiments.

5. Je teste toujours des brushs, ce coup-ci pour des fenêtres.
Alors, oui, ça permet de faire varier les formes plus rapidement, mais j’suis pas fan de l’incrustation … Sois il va falloir que je change ma manière de faire, sois abander ces brushs. Je sais pas encore.
C’était une peinture test, donc pas de regret !

6. J’avais besoin d’une pause sur le paysage en lui-même, donc j’ai peint rapidement le cheval qui s’est transformé en cheval marin dans le sens littéral du terme. J’ai été pas mal inspiré par ma série de Mermay.

7. Après peint le petit cheval sur la côte, j’ai peint des détails ici et là sur les bâtiments, comme des briques et des feuillages d’arbustes.
J’ai aussi ajouté des mouettes ! Parce que dans mon cœur ça manquait (j’ai grandit en Normandie, donc des fois, pas souvent, les mouettes me manquent).

8. La mer en premier plan faisait fade, donc j’ai ajouté des vagues un peu partout.

9. Et voilà le résultat final !

Alors, ces tests ?

Alors, ma nouvelle façon d’utiliser de façon moins précise ma grille de perspective : oui, j’approuve le résultat.
Mon nouveau set de brush pour faire des détails d’urbanisme plus vite, il y a des trucs sympas et beaucoup de trucs à revoir. Je sais pas encore si c’est ma façon de les utiliser ou autre chose, donc je referrais sans doute des testes, mais j’suis pas super satisfaites.

Ce qui m’empêche pas d’apprécier cette illustration, elle a quelque chose que j’aime bien, mais je saurais pas trop dire quoi.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.